NOUVELLES
17/10/2015 09:43 EDT | Actualisé 17/10/2016 01:12 EDT

Angleterre - 9e journée: Liverpool et Klopp s'accrochent chez Tottenham

Liverpool a réussi à contrarier Tottenham sans encaisser de but (0-0), pour la 1re fois en neuf matches, ce qui ne peut être un hasard pour la grande première de Jürgen Klopp sur le banc, samedi lors de la 9e journée de Premier League.

Sous les yeux de leur démonstratif entraîneur allemand qui s'est autant dépensé que ses joueurs, les Reds ne font toutefois pas une immense opération comptable.

Avec 14 points, les Spurs, 7e, restent en effet devant leurs visiteurs, 9e avec 13 unités. En fin de journée, l'avance des équipes de tête pourrait donc grimper.

Rassuré par la présence du successeur de Brendan Rodgers, limogé à l'issue du dernier match et qui n'a pas vu une composition d'équipe radicalement différente de la sienne depuis son canapé, Liverpool a d'abord montré un visage intéressant, à base de pressing haut, qu'il a réussi à tenir une trentaine de minutes avant que les Londoniens prennent le contrôle des opérations.

Sans Benteke, Sturridge, Firmino ou Ings devant, les Reds ont souffert dans ce domaine malgré la 1re titularisation en championnat du jeune Belge Origi.

L'ex-Lillois aurait pourtant dû attraper le cadre plutôt que la transversale à la 10e minute, ou viser les angles plutôt que le gardien à la 78e.

Avant de recevoir Kazan jeudi en Europa League, Liverpool, qui n'a désormais gagné qu'un seul de ses dix derniers matches, concède donc son 3e nul d'affilée.

Passée leur entame difficile, les Spurs, dominateurs dans l'entre-jeu peuvent donc s'en vouloir de n'avoir pas dominé à domicile une équipe en méforme.

Comme l'accueillant Pochettino avec Klopp, ses joueurs ont donc été plutôt généreux mais eux aussi enfilent un 3e score de parité consécutif à cinq jours d'un déplacement ardu à Anderlecht.

L'entrée de N'Jie dès la 11e minute à la place de Chadli a pourtant fait un bien fou aux Spurs. Mais le Camerounais a buté sur Mignolet (28), puis n'a pas cadré sa frappe lourde (41).

Le gardien belge de Liverpool a également mis en échec Kane à deux reprises (37, 84).

Une fois que la rencontre a atteint son équilibre en 2e période, l'essentiel du jeu s'est déroulé au milieu et la rencontre a perdu de son intensité.

Dommage pour Tottenham qui entretient donc sa réputation d'équipe accrocheuse plutôt que tueuse.

Battus une seule fois en championnat, lors de la 1re journée, les Spurs n'ont ensuite connu qu'une seule défaite lors des 11 matches suivants, contre Arsenal en coupe. Mais sur la série, ils ne comptent également que quatre succès.

cd/jcp