POLITIQUE
19/10/2015 05:14 EDT | Actualisé 20/10/2015 01:46 EDT

Élections fédérales 2015 en direct: soirée déterminante pour le Bloc québécois et Gilles Duceppe

MONTRÉAL – Gilles Duceppe joue gros lundi soir. Après la défaite cuisante de 2011, le score électoral du Bloc québécois pourrait signifier son retour en scène à Ottawa ou son chant du cygne.

Gilles Duceppe a surpris tout le monde en juin dernier en reprenant la tête de la formation souverainiste. Il remplaçait à pied levé Mario Beaulieu, qui affirmait manquer de temps pour relancer le parti en vue des élections.

Après avoir dirigé les troupes bloquistes pendant 14 ans, Gilles Duceppe a démissionné le soir des élections du 2 mai 2011. Emporté par la vague orange, le parti venait de perdre 43 de ses 47 sièges au Québec.

Gilles Duceppe avait également été battu dans sa propre circonscription de Laurier-Sainte-Marie. La néo-démocrate Hélène Laverdière l’avait emporté par quelque 5300 voix.

Début septembre, un sondage CROP mené pour le NPD plaçait à nouveau Hélène Laverdière largement en avance devant Gilles Duceppe, avec 57% des intentions de votre contre 20%. Mais c’était bien avant la remontée du Bloc québécois dans les sondages, et la chute du NPD.

Pour connaître TOUS les détails de la soirée, cliquez ici.

Fin septembre, Gilles Duceppe a déclaré vouloir mettre la main sur au moins 12 sièges à la Chambre des communes afin d’être reconnu comme un parti officiel.

Le Bloc québécois fonde beaucoup d’espoir dans l’Est du Québec, comme le démontre les nombreux passages du chef dans la région. La circonscription d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia sera notamment à surveiller. L’ex-bloquiste Jean-François Fortin s’y présente sous la bannière de son nouveau parti, Forces et démocratie. Divisera-t-il le vote souverainiste?

Dans la région montréalaise, outre Laurier-Sainte-Marie, les yeux seront tournés vers La Pointe-de-l’Île, où Mario Beaulieu tente sa chance. Il affronte lui aussi un candidat de Forces et démocratie, ex-député néo-démocrate, Jean-François Larose.

Les bloquistes fondent également beaucoup d’espoirs sur Montarville, où se présente Catherine Fournier. La jeune femme de 23 ans a régulièrement été mise de l’avant par le parti, notamment aux côtés du chef lors des conférences de presse.

Quant à elle, la circonscription de Québec est débattue entre la néodémocrate Annick Papillon et le bloquiste Charles Mordret.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Soirée électorale Voyez les images