BIEN-ÊTRE
16/10/2015 11:28 EDT

Ashley Graham: si on cessait de dire mannequin "taille plus" ?

Cela fait un an à quelques jours près que nous vous parlions d’Ashley Graham, premier mannequin dit taille à avoir posé dans le fameux magazine Sports Illustrated édition maillots de bain. Dernièrement, elle vient de lancer sa ligne de lingerie en collaboration avec Addition Elle lors de la Semaine de mode de New York.

Cette collection de sous-vêtements au doux nom de Black Orchidest , conçue pour les femmes rondes, inclut des pièces noires, bleues et pourpres.

Graham, taille 16 ans américaine, a décidé de créer de la lingerie dès 2012. Une bonne raison à cela, elle ne trouvait aucun modèle à son goût et qui épouse parfaitement sa silhouette.

«Les griffes commencent à proposer des lignes plus sexy pour les femmes avec des courbes comme moi, mais c’est un processus lent», confie-t-elle. Elle aimerait dans un futur proche proposer des modèles allant jusqu’au G et H.

Nos collègues du HuffPost Uk ont parlé avec Ashley Graham de « confiance en soi » et du terme taille plus.

Au sujet de “taille plus”

«C’est fantastique lorsqu’on ne me catalogue pas « taille plus » au cours d’interviews ou lors de séances photo. Les autres mannequins, on ne parle pas d’elle pour leur taille, on parle d’elle pour ce qu’elles ont accompli.»

«J’ai l’impression qu’on m’a fait un lavage de cerveau depuis 15 ans à force de me catégoriser « taille plus ». J’ai bien conscience que l’industrie de la mode est en pleine évolution – mais je ne pense pas qu’il soit nécessaire d’évoquer la taille à tout bout de champ »

Sur l’acceptation de son corps

«J’ai détesté mon corps et j’ai encore parfois des jours “sans” – mais au bout du compte je me dis qu' on est tous constitué de la même façon. »

La confiance en soi…

«En ce moment même, je sors de la douche et je suis allongée sur mon lit, nue. Mes cheveux ne sont pas faits, je ne suis pas maquillée, mais je suis terriblement sexy!»

«Je n’ai pas toujours eu confiance en moi. Je n’ai pas toujours pu me regarder ainsi dans le miroir et me trouver belle. Je pense que cela vient avec l’âge et la maturité.»

Comment apprendre à s’aimer…

«Il y a quelques années, j’ai commencé à m’aimer en me regardant. Il y a encore des matins, où je me dis que « ce n’est pas ça » . Se considérer… cela s’apprend.»

«C’est pour cela que je désire créer une communauté pour permettre aux femmes de parler de leurs craintes, ce leurs réticences, voire de leurs hontes – et leur dire « vous n’êtes pas seules ».

S’aimer en lingerie...

«Il faut jouer sur ses atouts. Toutes les femmes ont au moins une partie de leur corps qu’elles aiment . Si vous aimez vos seins, mettez-les en valeur. Si vous n’aimez pas votre ventre, portez un bustier … »

«Et surtout, portez ces vêtements pour vous! »

Les changements que le compagnies de vêtements taille plus devraient faire évoluer

«trouve que les tailles et les coupes ne fonctionnent pas bien souvent. La beauté des courbes et des formes, c’est qu’il n’y en pas une d’identique. Il y a autant de silhouettes différentes que de femmes voluptueuses. Plus de tailles et de coupes seraient une belle évolution ainsi qu’une qualité accrue! »

Galerie photo Les mannequins dits "taille plus" stars Voyez les images