NOUVELLES
13/10/2015 14:09 EDT | Actualisé 13/10/2016 01:12 EDT

USA: une passante risque la prison après avoir tiré sur un voleur

Une passante qui avait fait feu contre la voiture d'un voleur présumé sortant d'un magasin dans l'Etat américain du Michigan (nord) a été inculpée pour maniement imprudent d'arme à feu, ce qui pourrait lui valoir jusqu'à 90 jours de prison, a annoncé mardi la procureure.

Tatiana Duva-Rodriguez, 46 ans, avait sorti son arme à feu quand elle avait entendu quelqu'un crier "arrêtez le voleur" la semaine dernière sur le parking de la grande surface de bricolage Home Depot, dans la banlieue de Detroit.

Elle avait alors tiré dans les pneus de la voiture, une Jeep, du voleur à l'étalage dans une "tentative malavisée de rendre le véhicule inopérant", a précisé la procureure du comté de Oakland, Jessica Cooper, dans un communiqué.

"Je trouve ça très inquiétant que quelqu'un puisse sortir une arme à feu sur un parking où il y a du monde", a-t-elle estimé.

"Une fois tirée, la balle pouvait facilement ricocher ou se fragmenter et blesser ou tuer quelqu'un. Cela aurait été beaucoup plus utile qu'elle sorte son téléphone portable et prenne des photos de la plaque d'immatriculation (de la voiture) du voleur", a expliqué la procureure.

La chef de la police d'Auburn Hills, Doreen Olko, s'est dite "heureuse que rien de plus grave ne soit arrivé". "Nous n'encourageons pas les passants à intervenir dans les incidents car il peut y avoir potentiellement des conséquences meurtrières", a-t-elle ajouté.

Cette inculpation a eu lieu un jour après qu'un homme a ouvert le feu contre deux voleurs présumés qui s'enfuyaient d'un magasin d'équipements agricoles dans l'Indiana (nord).

Cet homme a aidé deux employés du magasin à prendre en chasse les deux voleurs présumés sur le parking du magasin Big R avant de tirer un coup de feu dans leur direction.

La police, qui a retrouvé une douille mais pas la balle, a affirmé que les voleurs ne menaçaient personne, selon la chaîne locale Fox28 à Elkhart.

"Ca m'effraie parfois de voir que les gens sont si prêts à dégainer et à ouvrir le feu", a déclaré le gérant du magasin Robert Miller à la même chaîne de télévision. "Qu'ils appellent la police, laissez les professionnels s'en occuper".

mso/jm/are/faa