NOUVELLES
13/10/2015 15:55 EDT | Actualisé 13/10/2016 01:12 EDT

Un jury déboute une femme qui voulait poursuivre son neveu de 12 ans

BRIDGEPORT, Conn. — Un jury du Connecticut a rejeté, mardi, la requête d'une femme qui souhaitait poursuivre son neveu de 12 ans pour des blessures qu'il lui aurait infligées en l'accueillant avec trop d'enthousiasme lors de son souper d'anniversaire il y a 4 ans.

La résidante de New York Jennifer Connell affirme que le garçon domicilié à Westport a agi de manière déraisonnable lorsqu'il lui a sauté dans les bras alors qu'il célébrait ses huit ans, la projetant sur le sol et lui fracturant l'un des poignets.

Mme Connell a déposé une poursuite de 127 000 $ devant la Cour supérieure de Bridgeport, au Connecticut.

Selon le journal «Connecticut Post», les six jurés ont décrété que le gamin ne pouvait être tenu responsable. La publication a également rapporté que la femme de 54 ans avait ignoré les demandes d'entrevue des journalistes à la sortie de la salle d'audience.

Lors de son témoignage, Jennifer Connell, qui travaille en gestion des ressources humaines, a dit aimer son neveu, mais croire qu'il devait rendre des comptes sur son comportement.

Elle a raconté qu'elle était tombée en tentant d'attraper le garçon.

«Je me rappelle qu'il criait "Je t'aime, tatie Jen!" et qu'il planait vers moi», a-t-elle indiqué.

Mme Connell a fait valoir que ses blessures avaient gravement perturbé sa vie sociale à Manhattan. D'après le «Connecticut Post», elle a informé le jury avoir récemment eut de la difficulté à tenir son assiette de hors-d'oeuvre lors d'une soirée avec des amis.

Le garçon, le seul défendeur cité dans la poursuite, s'est présenté en cour en compagnie de son père, Michael Tarala. La mère du gamin est décédée l'an dernier.