NOUVELLES
13/10/2015 07:11 EDT | Actualisé 13/10/2016 01:12 EDT

Twitter va renvoyer jusqu'à 336 employés pour réduire ses dépenses

SAN FRANCISCO — Le réseau social Twitter a annoncé mardi qu'il allait se délester d'environ 336 employés, ce qui représente 8 pour cent de ses effectifs.

Une décision qui ne laisse plus aucun doute sur la détermination du président et directeur général Jack Dorsey à réduire les dépenses alors que la compagnie éprouve de la difficulté à générer des profits.

La purge survient deux semaines après que Twitter eut ramené dans son giron l'un de ses fondateurs pour occuper le poste de pdg, dans l'espoir qu'il réussisse enfin à faire croître le nombre d'utilisateurs du réseau social et qu'il mette fin au cycle ininterrompu de pertes financières.

Réduire les dépenses peut effectivement mener à une hausse des profits pour la compagnie qui emploie quelque 4 1000 personnes. Mais cette décision soulève surtout bon nombre de questions sur la nouvelle stratégie de Twitter, qui a longtemps été de maintenir une croissance rapide du réseau pour atteindre la plus large audience possible.

Ces licenciements pourraient bien être une ultime tentative pour essayer de sauver le navire. Selon Richard Windsor, un analyste à Edison Investment Research, des compagnies effectuent souvent des compressions massives de personnel quand elles ne savent plus ce qu'elles peuvent faire d'autre pour équilibrer leur budget.

M. Dorsey a promis de rendre Twitter plus accessible au cours de la prochaine année. Le mode de fonctionnement du réseau social n'est pas évident à comprendre, ce qui décourage les nouveaux utilisateurs. Pendant ce temps, d'autres applications comme Snapchat ou WhatsApp ont gagné en popularité.

Les marchés ont bien réagi à l'annonce des compressions. Les actions de Twitter ont gagné presque 3 pour cent à l'ouverture des marchés, mardi.