NOUVELLES
13/10/2015 08:46 EDT | Actualisé 13/10/2016 05:12 EDT

Syrie: l'armée russe dit avoir bombardé 86 "cibles terroristes" ces dernières 24 heures

L'aviation russe a bombardé 86 "cibles terroristes" en Syrie au cours des dernières 24 heures, soit un niveau d'intensité jamais atteint depuis le début de son intervention militaire le 30 septembre, a annoncé mardi le ministère russe de la Défense.

Dans les premiers jours de son intervention militaire en Syrie, l'armée russe parlait d'une vingtaine de cibles frappées par jour, passant depuis ce week-end à une cinquantaine de bombardements quotidiens.

Les bombardiers tactiques Su-34 et les avions d'appui au sol Su-24M et Su-25SM ont réalisé 88 sorties aériennes pour frapper des cibles dans les provinces de Raqa (est), Hama (centre), Idleb (nord-ouest), Lattaquié (nord-ouest) et Alep (nord-ouest), a précisé le porte-parole du ministère, le général Igor Konachenkov.

Les avions russes ont notamment détruit des postes de commandement, des dépôts de munitions et d'armements, des véhicules militaires, des ateliers de fabrication d'explosifs et des camps d'entraînement de l'État islamique (EI), selon le ministère.

Un avion Su-24M a notamment détruit un quartier général de l'EI à Anadane, à 16 km au Nord-Ouest d'Alep, tandis qu'à Latamné, dans la province de Hama, l'aviation a frappé un bunker où étaient entreposées des munitions, a-t-il ajouté.

Un autre poste de commandement et dépôt a été détruit à Al-Bab, dans la province d'Alep, où une colonne de véhicules transportant du carburant et des munitions a également été touchée.

"Grâce à nos frappes, les terroristes du groupe EI ont perdu une grande partie de leurs munitions, de leurs armes lourdes et de leur équipement militaire", affirme M. Konachenkov.

Selon le général, les combattants du groupe djihadiste emploient tous les moyens à leur disposition pour faire parvenir des munitions et du carburant vers la ligne de front avec les troupes syriennes dans la province de Raqa.

"Aujourd'hui, ce ne sont plus des convois, mais des groupes de véhicules tout-terrain qui se déplacent pendant la nuit avec du ravitaillement pour les terroristes. Nous avons aussi repéré des groupes terroristes quittant la ligne de front vers l'Est et le Nord-Est", a précisé M. Konachenkov.

Moscou affirme que les raids de son aviation visent en priorité l'EI, mais selon les Occidentaux, la vaste majorité des attaques se concentre sur des zones d'où l'EI est absente, touchant l'opposition modérée et le front Al-Nosra, la branche d'al-Qaida en Syrie.

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo La guerre vue par les enfants syriens Voyez les images