NOUVELLES
12/10/2015 21:23 EDT | Actualisé 12/10/2016 01:12 EDT

NFL: les Bears dans la bonne direction malgré de nombreuses blessures

LAKE FOREST, Ill. — Après avoir perdu leurs trois premiers matches de la saison, les Bears de Chicago se cherchaient une identité. Ayant maintenant signé deux gains par remontée, ils semblent l'avoir trouvé.

«Nous sommes un groupe tenace qui va se battre jusqu'à la toute fin», a dit le garde Matt Slauson.

Les blessures s'accumulent à un rythme alarmant, mais les Bears (2-3) ont pu prendre confiance à l'approche de leur match de dimanche à Detroit, contre les Lions (0-5).

«Les blessures font partie du jeu, a dit le bloqueur Kyle Long. Ça ne va pas toujours être facile, mais pas toujours difficile non plus. Il va y avoir des hauts et des bas dans un match, et il faut pouvoir surmonter les creux et continuer à faire notre travail.»

Les éclopés à l'attaque incluent l'ailier espacé Alshon Jeffery et Eddie Royal (arrière de la cuisse et cheville, respectivement), le bloqueur Jermon Bushrod (commotion cérébrale) et le centre Will Montgomery, dont la saison est finie après une fracture de la jambe.

Mais avec le quart Jay Cutler de retour depuis deux matches, après des ennuis à l'arrière de la cuisse, et devant lui le centre recrue Hroniss Grasu et Charles Leno, un bloqueur de deuxième année, les Bears ont la chance d'entamer leur semaine de congé à ,500.

L'entraîneur John Fox a donné crédit à ses adjoint pour la préparation du personnel jusque là «de deuxième unité», en plus de louanger les efforts de Cutler lors de la poussée victorieuse à Kansas City, dimanche.

«Les blessures vont amener de la frustration chez les joueurs et les entraîneurs, mais elles sont inévitables, a dit Fox. Il faut rester confiants et patients. Ça peut s'appliquer à tout, incluant devoir composer avec des gars qui manquent à l'appel.»

En défense, le demi de coin Alan Ball vient de rater deux matches à cause d'une blessure à l'aine, mais le vétéran Tracy Porter a bien fait en son absence.

En tenant compte de la blessure à la cheville du demi de sûreté Antrel Rolle, la brigade des Bears contre la passe inclut maintenant Porter et Kyle Fuller, un joueur de deuxième année, ainsi que les recrues Adrian Amos et Harold Jones-Quartey.

Il reste que les Bears ont limité les Raiders à 173 verges aériennes et les Chiefs à 170 du genre, depuis deux semaines.

«Le fait de jouer avec des jeunes, il ne faut pas s'arrêter à ça, a dit Porter. Ça n'a pas d'importance en soi. Ce qui compte, c'est de communiquer.»

Gene Chamberlain, The Associated Press