NOUVELLES
12/10/2015 20:59 EDT | Actualisé 12/10/2016 01:12 EDT

Les rebelles de l'ADF-NALU causent la mort de sept civils dans l'est du Congo

KINSHASA, Congo — Un représentant d'un groupe de défense des droits de la personne dans l'est du Congo a annoncé, lundi, que des rebelles avaient tué sept civils lors de deux attaques séparées.

Omar Kavota a révélé que des combattants des Forces démocratiques alliées et de l'Armée de libération de l'Ouganda (ADF-NALU) avaient mené des assauts contre l'armée congolaise à Mukoko et à Tenambo, provoquant des affrontements qui ont coûté la vie à quatre civils dans la première ville et à trois dans la seconde.

L'attaque à Tenambo a également fait quatre blessés au sein de la population civile.

Les combats se sont poursuivis dans la ville voisine de Beni, dans la province de Nord-Kivu.

M. Kavota a précisé que beaucoup de familles avaient été contraintes de fuir les lieux.

L'est du Congo a été le théâtre de multiples attaques de la part du groupe rebelle, qui est originaire du Ouganda.

Les groupes armés pullulent dans cette partie du pays africain, plusieurs tentant de prendre le contrôle des riches ressources minérales de la région.

The Associated Press