NOUVELLES
13/10/2015 10:05 EDT | Actualisé 13/10/2016 01:12 EDT

L'EI libère un journaliste kurde enlevé en Syrie (média)

Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) a libéré mardi le journaliste kurde Farhad Hamo, trois semaines après avoir relâché le collègue avec lequel il avait été enlevé en Syrie, a annoncé son employeur.

"Ce matin, des combattants de Daech (acronyme de l'EI en arabe) ont libéré le correspondant de la chaîne Rudaw, Farhad Hamo", a indiqué dans un communiqué cette télévision kurdo-irakienne.

La chaîne, basée au Kurdistan irakien, une région autonome dans le nord de l'Irak, n'a pas fourni plus de détails sur les conditions de la libération du journaliste et sur son état de santé.

M. Hamo avait été enlevé le 15 décembre 2014 avec son collègue Massoud Aqeel dans le nord-est de la Syrie où ils étaient en reportage.

M. Aqeel a été libéré fin septembre dans le cadre d'un échange de prisonniers entre les forces kurdes et l'EI, avait alors indiqué un responsable de la chaîne.

Dans le classement de Reporters sans frontières en matière de liberté de presse en 2015, la Syrie occupe la 177e place sur 180.

Selon l'ONG, au moins 30 journalistes et net-citoyens sont détenus par le régime, et au moins 28 autres sont portés disparus ou ont été enlevés par des groupes armés, notamment l'EI.

str/jmm/nbz/vl