Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Inondations et glissements de terrain au Myanmar: report possible des élections

NAYPYITAW, Myanmar — La Commission électorale du Myanmar propose le report complet ou partiel des élections générales du 8 novembre prochain en raison des inondations et des glissements de terrain qui ravagent le pays.

Le directeur de la Commission électorale, Tin Aye, a précisé que les élections pourraient être remises à plus tard dans les régions du pays les plus durement touchées par les intempéries. Dans deux jours, de nouvelles dates seront proposées

L'annonce de la Commission électorale a été faite après la rencontre de ses dirigeants avec des représentants de partis politiques.

La Ligue nationale pour la démocratie, le principal parti d'opposition, est contre le report. Il s'agit du parti qui a été cofondé en 1988 par l'opposante et prix Nobel de la paix Aung San Suu Kyi.

Déjà, en août, Mme Suu Kyi s'était inquiétée de la possibilité que les inondations soient utilisées comme prétexte pour nuire à la tenue des élections générales.<

The Associated Press

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.