NOUVELLES
13/10/2015 11:07 EDT | Actualisé 13/10/2016 01:12 EDT

Fin de la grève des mineurs sud-africains du charbon

Les mineurs sud-africains de l'industrie du charbon ont mis fin mardi à une grève de 10 jours après avoir obtenu un accord sur les salaires, a-t-on appris de source syndicale.

"Le syndicat a accepté l'offre revue à la hausse des groupes miniers. Cela a été fait après plusieurs consultations avec les travailleurs", a déclaré à l'AFP le porte-parole du puissant syndicat national des mineurs NUM, Livhuwani Mammburu.

Les groupes miniers ont accepté une augmentation de salaire variant, d'une entreprise à l'autre, entre 750 et 1.000 rands (entre 49 et 66 euros) par mois pendant une période de deux ans, a-t-il précisé.

"La grève est terminée", a-t-il ajouté. Les quelque 30.000 grévistes qui suivaient le mouvement vont reprendre le travail mercredi.

Selon la Chambre professionnelle des mines, l'industrie sud-africaine du charbon emploie au total plus de 90.000 personnes.

La grève concernait les sociétés britannique Anglo American, sud-africaine Exxaro et anglo-suisse Glencore, menaçant l'approvisionnement des centrales à charbon alors que l'Afrique du Sud souffre régulièrement de coupures d'électricité.

Cet accord intervient alors que le secteur des mines sud-africain traverse une crise liée à la chute des cours, mais aussi, selon le patronat, aux augmentations de salaires consenties ces dernières années.

sk/bgs/bed/cpb/mda

ANGLO AMERICAN

GLENCORE PLC