NOUVELLES
13/10/2015 13:16 EDT | Actualisé 13/10/2016 01:12 EDT

Coup d'État raté: des élections se tiendront au Burkina Faso le 29 novembre

OUAGADOUGOU, Burkina Faso — Selon toute vraisemblance, les élections au Burkina Faso se tiendront le 29 novembre après un coup d'État qui n'a pas fait long feu en septembre et qui a court-circuité la tenue des élections prévue au mois d'octobre.

Des représentants des partis politiques en ont fait l'annonce, mardi, après avoir rencontré le président de la transition politique Michel Kafando.

Le vote pour l'élection présidentielle et les élections parlementaires devait initialement se tenir le 11 octobre et sonner le glas du gouvernement de transition qui avait été institué après que le président Blaise Compaoré eut été chassé du pouvoir par une insurrection populaire en octobre 2014, après près de 30 ans de règne.

Le 16 septembre, le Régiment de sécurité présidentielle avait arrêté le président intérimaire Kafando et le premier ministre du gouvernement de transition Yacouba Isaac Zida pour dénoncer la décision d'interdire aux partisans de Blaise Compaoré de se présenter aux élections.

Le général Gilbert Diendéré s'était arrogé le pouvoir pendant quelques jours. Le gouvernement de transition a finalement été restitué le 23 septembre. Le Régime de sécurité présidentielle a été dissous et le chef Diendéré a été emprisonné.