NOUVELLES
13/10/2015 19:47 EDT | Actualisé 13/10/2016 01:12 EDT

« Ça dénote la force de caractère de ce groupe-là » - Michel Therrien

L'entraîneur-chef du Canadien a salué « la force de caractère » de son équipe mardi soir, à l'issue de la victoire du Tricolore contre la bande à Sidney Crosby, à Pittsburgh.

« Ce n'était pas facile comme début de saison. C'était un couteau à double tranchant de disputer nos quatre premiers matchs sur la route, surtout de finir avec un match contre les Penguins », a ajouté Michel Therrien.

Le premier but de Tomas Fleischmann dans son nouvel uniforme a fait la différence. Le vétéran tchèque a fait mal paraître Marc-André Fleury, en le déjouant à l'aide d'un tir du côté rapproché en troisième période.

Max Pacioretty, avec ses troisième et quatrième filets, a été l'autre marqueur du CH, qui a livré ses trois derniers duels en l'espace de quatre jours.

« Nous affrontions une excellente équipe et notre niveau d'énergie n'était pas à son maximum », a réagi le capitaine du Canadien, qui a amassé au moins un point dans les quatre victoires de siens.

Crosby frustré

Sidney Crosby a de nouveau été blanchi de la feuille de pointage tandis que Evgeni Malkin a amassé une aide.

Le capitaine des Penguins a d'ailleurs vu Carey Price le frustrer à quelques reprises au cours du troisième vingt, incluant sur un tir à bout portant en toute fin de période.

« Ç'a été un arrêt important, un affrontement entre deux joueurs élites et Carey a eu le dessus », a commenté Therrien.

« J'ai posé un geste désespéré, comme tous les gardiens le font dans des circonstances semblables. Et je crois qu'il a raté son lancer. J'ai été chanceux », a commenté humblement Price, qui a repoussé 31 lancers, au total. Marc-André Fleury, lui, a maîtrisé 27 tirs.

« Ce n'est pas difficile d'être motivés pour un match face aux Rangers. Nous allons savourer avant tout cette victoire », a résumé Therrien, faisant référence au match inaugural que le Canadien disputera jeudi au Centre Bell contre les Blue Shirts.