NOUVELLES
13/10/2015 11:14 EDT | Actualisé 13/10/2016 01:12 EDT

Burkina: la dépouille présumée de Thomas Sankara, tué en 1987, "criblée de balles" (avocat après autopsie)

La dépouille présumée de Thomas Sankara, l'ancien président charismatique du Burkina Faso tué en 1987, est "criblée de balles", a indiqué mardi à Ouagadougou un des avocats au dossier, citant les rapports d'autopsie et de balistique présentés par le juge d'instruction.

"Au niveau des impacts, ce qu'on a pu relever en ce qui concerne le corps de Thomas Sankara, c'est vraiment ahurissant. On peut dire qu'il a été purement et simplement criblé de balles", a dit Me Ambroise Farama, un des avocats de la famille, soulignant qu'il fallait attendre le résultat de tests ADN pour formellement identifier le "père de la révolution burkinabè". Il a toutefois précisé que "tout porte à croire" que c'est bien la dépouille de Sankara qui a été autopsiée.

roh/pgf/fal