Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Les Astros misent tout sur Dallas Keuchel

La question lui a été posé tout au long de la saison. Pourquoi Dallas Keuchel est-il si bon à domicile? Alors l'as lanceur des Astros de Houston a décidé de s'amuser un peu quand on lui a à nouveau posé la question samedi.

« Peut-être que c'est la température, a-t-il dit. La climatisation est à combien? 21? »

Keuchel a une fiche de 15-0 avec une moyenne de 1,46 au Minute Maid Park cette saison, un record de l'ère moderne dans le Baseball majeur.

Il a éclipsé la marque établie en 1946 par les lanceurs Boo Ferriss et Tex Hughson, des Red Sox de Boston, qui avaient tous les deux compilé des dossiers de 13-0 au Fenway Park cette saison-là.

Dimanche, quand les Astros disputeront un premier match éliminatoire à domicile depuis la Série mondiale en 2005, Keuchel tentera de conserver sa fiche immaculée et de donner une avance de 2-1 aux Astros dans leur série de section au meilleur de cinq face aux Royals de Kansas City.

Keuchel en sera à un deuxième départ depuis le début des séries. Il a blanchi les Yankees de New York pendant six manches dans une victoire de 3-0 des Astros lors du match du quatrième as.

« Il est bon. C'est simple comme ça, a dit le gérant des Royals, Ned Yost, au sujet de Keuchel. Mais quand on regarde sa fiche à domicile et celle à l'étranger, il y a une grande différence. Il lance bien ici, et parfois il n'y a pas de raison pour l'expliquer. »

Keuchel est l'un des rares joueurs qui a vécu les années noires des Astros. Il a connu deux campagnes de plus de 100 défaites avec l'équipe avant de commencer à voir le vent tourner la saison dernière.

Même si les Astros ont déjà disputé trois matchs depuis le début des séries, le match de dimanche sera le premier devant leurs partisans.

« Ça représente quelque chose d'important pour moi non seulement parce que je veux toujours m'améliorer, mais aussi parce que les Astros et la ville de Houston ont une place spéciale dans mon coeur, a dit Keuchel. J'ai été repêché par cette équipe et je me suis développé dans les filiales de l'équipe. Je donne tout ce que j'ai, et je sais que les partisans l'apprécient. »

Keuchel a compilé un dossier de 1-1 face aux Royals cette saison, les blanchissant pendant huit manches dans une victoire à Houston le 30 juin.

Il a toutefois connu des ratés à Kansas City le 26 juillet, quand il a concédé cinq points et 10 coups sûrs en six manches et deux tiers.

Le premier-but des Royals Eric Hosmer, qui n'a pas affronté Keuchel cette saison, mais qui a une fiche de 4-en-6 en carrière contre lui, sait que la tâche ne sera pas facile dimanche.

« Il a connu une saison spectaculaire, a dit Hosmer. Les statistiques qu'il a compilées sont incroyables, particulièrement à domicile. Nous savons que nous avons un beau défi devant nous, mais nous allons devoir trouver un moyen de le battre. »

Edinson Volquez (13-9, m.p.m. de 3,55) sera le partant du côté des Royals.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.