Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La Grèce ouvrira cinq centres de traitement à l'intention des migrants

ATHÈNES, Grèce — Le premier centre de traitement des migrants de la Grèce ouvrira ses portes d'ici 10 jours, permettant aux nouveaux arrivants de se rendre en avion dans d'autres pays de l'Union européenne afin d'y présenter leur demande d'asile.

Dimitris Avramopolous, le responsable de la migration, des affaires intérieures et de la citoyenneté à la Commission européenne, a révélé, samedi, que le centre serait situé sur l'île de Lesbos et que quatre centres additionnels seraient aussi inaugurés sur d'autres îles grecques.

Des dizaines de milliers de personnes fuyant la guerre et la pauvreté ont envahi la Grèce, la principale porte d'entrée de l'Union européenne pour les migrants en provenance de la Turquie.

La plupart des demandeurs d'asile souhaitent poursuivre leur voyage vers d'autres pays européens, dont l'Allemagne.

Le ministre des Affaires étrangères du Luxembourg, Jean Asselborn, qui a accompagné M. Avramopolous dans son voyage en Italie et en Grèce, a déclaré qu'il était extrêmement important de renforcer les frontières extérieures de l'Europe.

The Associated Press

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.