POLITIQUE
10/10/2015 02:02 EDT | Actualisé 11/10/2015 04:38 EDT

Élections fédérales 2015 : des questions en rafale pour mieux connaître Thomas Mulcair, chef du NPD

Vous les avez vus agir pendant les débats télévisés, mais comment sont-ils derrière la scène? HuffPost Canada, en collaboration avec HuffPost Québec, a soumis un questionnaire aux chefs des cinq principaux partis afin de mieux les connaître.

Âge : 60

Date de naissance : 24 octobre 1954

Niveau d’éducation : Diplôme en common law et en droit civil

Occupation précédante : Ministre de l'Environnement

Gaucher/droitier : Droitier, mais mon coeur est à gauche.

Grandeur : 5'11"

Couleur des yeux : Bruns

Signe astrologique : Scorpion

Coupe de cheveux et coiffeur : Tout ce que je leur dis, c'est "ne touchez pas la barbe".

Chats ou chiens? : Chiens

Animaux? : Nous étions élevés avec des chiens et des chiens, mais ce n’est pas possible présentement

Statut familial : Marié à Catherine Pinhas

Enfants (et leur âge) : Matt (37), Greg (33)

Comment prenez-vous votre café? : Espresso

Sport préféré : Hockey, ski, raquette, nage et marche

Sport que vous aimez regarder : Hockey et football. Pour ce qui est du baseball, j’aime assister aux matchs, mais pas tellement le regarder à la télé

Nourriture préférée : Poisson - trois repas sur quatre viennent de la mer

Restaurant préféré : Le Café Cherrier

Bière ou vin? Vin

Équipe de hockey préférée : Canadiens de Montréal

Auteur préféré : Joseph Boyden

Le dernier livre que vous avez lu/Un livre que vous lisez présentement : 1491: New Revelations of the Americas Before Columbus

Musique préférée : Les boy bands originaux : The Beatles et les Rolling Stones. Mais pour relaxer, je préfère la musique classique.

Film préféré : “Slapshot”

Émission de télévision préférée : “This Hour Has 22 Minutes”

Le vêtement que vous préférez : J’ai un vieux parka bourgogne que je porte pendant mes marches d’hiver depuis des années.

Votre plus grand regret à l’adolescence : Mon seul regret est quand je travaillais dans une usine de vêtements à l’âge de 14 ans, et on m’a offert d’aller rejoindre mes amis pendant un road trop à Woodstock. J’ai dit non, parce que je devais travailler le lundi!

Votre juron préféré : Sacrament

Vous avez un après-midi de libre. Que faites-vous? Je n’en ai pas vraiment ces temps-ci, mais passer du temps avec la famille.

Le meilleur conseil qu’on vous a donné? Garde toutes tes portes ouvertes, c’est le directeur adjoint de l’école secondaire qui me l’a dit quand j’avais 14 ans

Quel métier rêviez-vous de faire lorsque vous étiez petit? Un avocat et un politicien.

Ce qui vous rend le plus fier? Ma famille, mon épouse, nos enfants et nos petits-enfants

Votre premier emploi? Camelot, puis je travaillais dans une usine à vêtements. Un dollar et 25 cents l’heure pendant 45 heures!

Votre maison est en feu et vous ne pouvez prendre qu’un seul objet personnel. Lequel prenez-vous? La montre de poche de mon grand-père, qui m’a été donnée après la mort de mon père.

Quel acteur devrait jouer votre rôle dans un film? Je ne sais pas. Le gars de Dos Equis?

Si vous rencontriez un ami de l’étranger, où l’emmèneriez-vous? À l’Oratoire Saint-Joseph

Avez-vous écrit des livres? Lesquels? “Le courage de ses convictions” (2015)

Écoutez-vous les nouvelles le soir? De temps en temps

Quels journaux lisez-vous? Je surfe partout.

Vos dernières vacances en famille? Nous sommes allés à New York pour l’Action de grâces l’an dernier.

Votre inspiration?Le père Allan Cox

Propriétés : Notre résidence principale est à Beaconsfield, où nous avons élevé nos enfants et où nous vivons depuis 1983

Loisirs : Mots croisés.

Votre inspiration politique? Claude Ryan, Jack Layton et Tommy Douglas.

Votre idée la plus controversée dans votre carrière? Me présenter pour le NPD dans le fief libéral d'Outremont. Mes amis et mes collègues disaient que je sacrifiais ma carrière en politique.

Votre plus grand regret en politique? Que le Canada n'en a pas fait plus pour s'excuser aux Premières Nations pour le drame des écoles résidentielles.

La décision la plus difficile que vous avez dû prendre en politique? Donner ma démission d'un cabinet plutôt que d'accepter de donner des terres publiques au privé.