NOUVELLES
09/10/2015 12:50 EDT | Actualisé 09/10/2016 01:12 EDT

Yémen: bombardements de la coalition arabe près de Sanaa

Des avions de la coalition arabe menée par Ryad ont effectué vendredi des raids sur des positions des rebelles chiites à l'est de la capitale yéménite Sanaa, que ces derniers contrôlent depuis un an, ont indiqué des sources militaires.

Ces frappes ont eu lieu dans l'ouest de la province de Marib où des affrontements au sol opposent les rebelles Houthis aux forces yéménites progouvernementales appuyées par des troupes de la coalition arabe, qui cherchent à reprendre la province pour ensuite se diriger vers Sanaa.

Aucun bilan n'a été donné.

Des raids ont également visé Hodeida, dans l'ouest du pays, selon d'autres sources militaires, qui n'ont pas non plus fourni de bilan.

Les opérations aériennes de la coalition ont débuté en mars en appui aux troupes loyales au président yéménite Abd Rabbo Mansour Hadi. Elles visent à empêcher les Houthis et leurs alliés, des unités de l'armée restées fidèles à l'ancien président Ali Abdallah Saleh, de s'emparer de l'ensemble du Yémen.

Depuis cet été, les forces progouvernementales aidées par des troupes de la coalition, principalement de pays du Golfe, ont repris cinq provinces du sud du pays et les autorités reconnues par la communauté internationale ont pu récemment retourner à Aden après six mois d'exil.

Un bombardement aérien, imputé par les rebelles à la coalition arabe, a fait au moins 28 morts jeudi lors d'une fête de mariage à 100 km au sud de la capitale.

La coalition sous commandement saoudien, tenue responsable par des ONG de la mort de centaines de civils depuis mars, a nié toute implication, comme elle l'avait fait après le bombardement d'une autre fête de mariage en septembre dans le sud-ouest du pays, qui avait tué 131 personnes.

Selon l'ONU, quelque 5.000 personnes ont été tuées et 25.000 blessées, dont de nombreux civils, depuis mars au Yémen.

bur-faw-it/ak/bpe/iw