NOUVELLES
09/10/2015 00:32 EDT | Actualisé 08/10/2016 01:12 EDT

Réunion technique le 21 octobre de l'Opep avec d'autres pays producteurs de pétrole (Caracas)

Le Venezuela a annoncé jeudi une réunion technique des membres de l'Opep avec d'autres pays producteurs de pétrole le 21 octobre, après avoir à plusieurs reprises appelé à une réduction de l'offre de brut sur le marché afin de soutenir les prix.

Le ministre vénézuélien du Pétrole et des Mines et patron de la compagnie pétrolière publique PDVSA, Eulogio del Pino, a confirmé dans un communiqué la tenue de cette réunion, dont le lieu n'a pas été précisé, ni le nom des pays participants.

Le ministre avait posté un tweet annonçant cette rencontre plus tôt dans la soirée.

Selon le communiqué, M. del Pino a échangé avec son homologue russe, Alexandre Novak, notamment autour de la "collaboration entre membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et pays producteurs de pétrole non membre de l'organisation".

Le président vénézuélien Nicolas Maduro s'est prononcé à plusieurs reprises pour une réduction de la production, aussi bien dans les pays membres de l'Opep que dans les pays non membres, afin de stimuler une hausse des cours et de rééquilibrer le marché.

Cette proposition du Venezuela a été rejetée par l'Arabie saoudite, dont la stratégie est d'inonder le marché pour maintenir ses parts de marché et de contrer l'expansion des huiles de schiste aux Etats-Unis.

Cette situation de surabondance fragilise les pays les plus vulnérables de l'Opep, dont le Venezuela, moins résistant que les producteurs du Golfe à la baisse des recettes pétrolières sur lesquelles repose un large pan de son économie.

La valeur du panier de pétrole vénézuélien de brut et dérivés a diminué de 1,2% la semaine dernière, atteignant un prix moyen de 40,02 dollars le baril, ce qui porte le prix pour 2015 à 47,60 dollars.

axm/gm/nas/tll/plh