NOUVELLES
09/10/2015 12:24 EDT | Actualisé 09/10/2016 01:12 EDT

Polio : l'Ukraine fustigée pour sa réponse lente et "inadéquate"

L'Agence américaine pour le développement international (Usaid) et l'ONU ont fustigé vendredi l'Ukraine pour sa réponse lente et "inadéquate" après la confirmation en août de deux cas de polio chez des enfants, une première depuis 2010 sur le continent européen.

"Aucun enfant n'a été vacciné" en Ukraine 45 jours après la notification de la maladie hautement contagieuse, a déclaré une responsable de l'Usaid pour la polio, Ellyn Ogden, au cours d'une conférence de presse à Kiev avec le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef) et l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Or, "la vaccination aurait dû commencer au plus tard 14 jours" après la confirmation de la maladie pour immuniser deux millions d'enfants âgés de moins de cinq ans au cours de trois semaines suivantes, a-t-elle expliqué.

"Je suis profondément préoccupée par une réponse inadéquate ainsi que par ses (éventuelles) implications pour le pays et pour la région", a-t-elle poursuivi.

Les deux cas notifiés chez les enfants de quatre ans et de dix mois dans l'ouest de l'Ukraine le 26 août "ne sont que la partie émergée de l'iceberg", la quasi-totalité des cas de polio ne se déclarant qu'après des mois, voire des années, chez les enfants contaminés, a encore prévenu la responsable.

L'Ukraine a reçu le vaccin du Canada à titre d'aide humanitaire, mais ne l'a pas utilisé, ayant eu des doutes sur le respect des conditions de son stockage, a expliqué le ministre ukrainien de la Santé Olexandre Kvitachvili.

"Nous avons décidé de procéder à une vérification" pour répondre à "toutes les questions concernant la qualité" de ce vaccin qui aurait selon certains pu être périmé, a-t-il souligné.

Un nouveau lot de vaccins, également en provenance du Canada, est déjà "prêt" à l'utilisation et la campagne d'immunisation "commence de facto aujourd'hui", a encore assuré le ministre.

L'Ukraine, ex-république soviétique où le précédent cas de polio avait été répertorié de 1996, a été particulièrement exposée au risque de réapparition du virus en raison de la chute du niveau de vaccination, qui a baissé de "90% il y a dix ans à 14% actuellement", selon les chiffres de l'Usaid.

En 2010, 14 cas de polio avaient été enregistrés en Russie, certains dans sa partie européenne.

La poliomyélite était considérée comme éradiquée à 99% par l'OMS jusqu'à la réapparition du virus en Somalie en 2013.

Seuls 223 cas avaient été signalés en 2012 contre 350.000 en 1988.

En 2013, l'OMS ne recensait plus que trois pays d'endémie (Afghanistan, Nigeria et Pakistan), contre plus de 125 en 1988.

dg-ant/neo/kat/bds