NOUVELLES
09/10/2015 00:44 EDT | Actualisé 08/10/2016 01:12 EDT

Malaisie: un avocat en grève de la faim pour dénoncer la "tyrannie du régime"

Un avocat malaisien dénonçant un énorme scandale financier dans lequel le Premier ministre Najib Razak est impliqué a indiqué avoir entamé une grève de la faim au lendemain de son arrestation jeudi, fustigeant la "tyrannie du régime" pour réduire au silence les opposants.

Placé en garde à vue, Matthias Chang a été interpellé en application d'une loi sécuritaire adoptée au printemps, autorisant la détention pendant jusqu'à un mois sans procès, une disposition alors vivement critiquée par des opposants et ONG de défense des droits de l'homme dans ce pays d'Asie du Sud-Est.

Dans un communiqué, l'avocat dénonce "une tactique haineuse" pour réduire au silence tous ceux qui s'expriment "contre la tyrannie et la corruption du régime de Najib", et indique avoir entamé une grève de la fin.

Chang représente Khairuddin Abu Hassan, un ancien membre du parti au pouvoir arrêté le mois dernier sur la base de cette même loi, après avoir lancé une campagne pour montrer l'implication du Premier ministre dans le scandale financier de la société publique 1Malaysia Development Berhad (1MDB), dont il est soupçonné d'avoir détourné environ 640 millions d'euros.

Le chef du gouvernement, dont le parti est au pouvoir depuis 58 ans, fait depuis quelques mois l'objet d'une vive contestation concernant les déboires de cette société créée à son initiative peu après son arrivée au pouvoir en 2009, et endettée aujourd'hui à hauteur de 10 milliards d'euros.

Niant farouchement tout acte répréhensible, Najib a limogé en juillet un vice-Premier ministre qui réclamait de la transparence concernant cette affaire et remplacé le procureur général engagé dans l'enquête sur ce scandale retentissant de détournements.

jsm/dma/bfi/tll