NOUVELLES
09/10/2015 05:39 EDT | Actualisé 09/10/2016 01:12 EDT

Jeune père, l'ancien porte-parole des JMJ en Pologne quitte la prêtrise

L'ancien porte-parole des Journées Mondiales de la Jeunesse en Pologne n'exerce plus comme prêtre, ayant emménagé avec une jeune femme, mère de son enfant, a-t-on appris vendredi auprès des Salésiens, son ordre religieux.

Le père Tomasz Kijowski a l'intention de demander à Rome l'autorisation de retourner à l'état laïque, a indiqué à l'AFP le père Andrzej Golebiewski, porte-parole de l'Inspection salésienne de Cracovie, l'ancienne capitale royale de la Pologne où les JMJ 2016 doivent se dérouler du 25 au 31 juillet prochains.

Le prêtre avait fait connaissance de sa partenaire, âgée de 22 ans, lors de rencontres avec les jeunes. Il n'a occupé que brièvement le poste de porte-parole des JMJ, qu'il a quitté en mars dernier. "Cette affaire n'est que du réchauffé", a estimé le père Golebiewski.

Elle intervient quelques jours après le coming out d'un prêtre polonais, haut fonctionnaire du Vatican, qui a révélé au début du mois son homosexualité, à la veille de l'ouverture du synode de la famille.

via/bo/ros