Vivre

Survivante du cancer, Dana Donofree a retrouvé la confiance grâce aux tatouages

Quand elle n’était âgée que de 28 ans, Dana Donofree a subi une double mastectomie qui l’a laissée avec un sentiment de malaise.

Son tiroir à sous-vêtements est devenu un musée pour la belle lingerie qu’elle ne portait plus. Ses cicatrices l’ont laissée avec un sentiment qu’elle n’était plus sexy.

Mais cinq ans plus tard, la survivante a changé sa vie en lançant sa propre marque de lingerie, AnaOno Intimates et avait trois tatouages magnifiques qui couvrent aujourd’hui ses cicatrices.

S’inspirant de sa propre expérience avec le cancer et la mastectomie, Donofree a créé une ligne de lingerie où toutes les tailles et les chirurgies sont prises en comptes.

« Nous faisons face à plusieurs obstacles quand on subit un traitement de cancer – notre tiroir à sous-vêtements ne devrait pas en être un », croit-elle.

Dana Donofree

C’est le jour avant son anniversaire et deux mois avant son mariage que Donofree a été diagnostiquée avec le cancer du sein.

Le traitement incluant une double mastectomie, une chirurgie reconstructrice et de la chimiothérapie.

Ceci, croit Donofree, l’a laissée avec le sentiment qu’elle était une « Barbie qu’on avait défaite et dont on avait brûlé les cheveux ».

« Me regarder dans le miroir était difficile après ma mastectomie, a-t-elle confié au HuffPost. C’est l’une des choses dont je ne pouvais me détacher les yeux. Je me dévisageais. »

« Si j’étais fascinée par les merveilles de la médecine moderne qui m’avaient donné des nouveaux seins, je ne me sentais pas moi-même. »

La designer de lingerie a choisi de ne pas opter pour la reconstruction des mamelons à la suite de sa chirurgie.

À la place, elle s’est fait faire trois tatouages qui l’ont aidée à booster sa confiance et à transformer sa vie.

Les tatouages incluent un cerisier, des ailes et une fleur de lotus.

« Je n’ai pas recommencé à me sentir moi-même avant ma première séance de tatouage », a-t-elle confié.

Même après s’être fait tatouer, Donofree était inquiète par le fait qu’elle ne pouvait pas trouver des soutiens-gorge appropriés pour elle.

« J’ai eu cette conversation avec tellement de survivantes et je me suis rendue compte qu’elles aussi vivaient cette situation. Elles étaient d’accord pour dire qu’il y avait un manque d’options jolies qui nous feraient sentir sexy. »

À l’époque, Donofree – une diplômée d’un programme de mode qui a passé des années à travailler dans le domaine de la lingerie est restée avec le questionnement sur le nombre de femmes qui vivaient dans la même situation qu’elle et a décidé de lancer sa ligne.

« J’ai lancé une ligne de lingerie pour aider les femmes comme moi à se sentir belles et confiantes », indique-t-elle.

Mastectomy Lingerie AnaOno