NOUVELLES
09/10/2015 12:14 EDT | Actualisé 09/10/2016 01:12 EDT

Des braconniers tuent trois gardes et un colonel de l'armée au Congo

JOHANNESBOURG, Afrique du Sud — Des braconniers auraient tué trois gardes et un colonel de l'armée congolaise.

Les responsables du parc de Garamba ont expliqué que les quatre hommes faisaient partie d'une patrouille de dix personnes qui avait retracé le collier émetteur d'un éléphant jusqu'au camp des braconniers.

L'organisation sud-africaine sans but lucratif African Parks a dit que la patrouille a été mise en déroute par les braconniers et qu'un hélicoptère des forces de l'ordre a aussi été atteint par des tirs.

Le parc de Garamba est considéré comme étant vulnérable depuis longtemps en raison de conflits régionaux et de la présence de groupes armés.

Par ailleurs, des environnementalistes ont applaudi l'arrestation en Tanzanie d'une Chinoise soupçonnée d'avoir trempé dans le trafic de 1,9 tonne d'ivoire entre le 1er janvier 2000 et le 22 mai 2014.

La femme de 66 ans, Yang Feng Clan, a été accusée mercredi à Dar es Salaam, en compagnie de deux Tanzaniens.

La Tanzanie compte actuellement un peu plus de 43 000 éléphants, comparativement à près de 110 000 en 2009. Le pays perdrait une trentaine d'éléphants par jour depuis plusieurs années.

Les autorités tanzaniennes auraient arrêté quelque 1400 braconniers présumés au cours de la dernière année, dont 300 qui se trouveraient actuellement derrière les barreaux.

The Associated Press