NOUVELLES
09/10/2015 02:46 EDT | Actualisé 09/10/2016 01:12 EDT

Corée du Nord: la production alimentaire pourrait chuter de 14% (FAO)

La production de riz et de maïs, denrées alimentaires de base en Corée du Nord, pourrait chuter de 14% cette année en raison de conditions météorologiques défavorables, ce qui fait craindre une aggravation des pénuries dans le pays, d'après la FAO.

Cette prévision pessimiste de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) est publiée au moment où la Corée du Nord s'apprête à célébrer en grande pompe le 70è anniversaire de la création du parti unique au pouvoir.

En 2015, la production de riz et de maïs devrait atteindre 3,7 millions de tonnes contre 4,3 millions de tonnes en 2014, selon la FAO.

Pyongyang prévoit d'importer 500.000 tonnes de riz et de maïs mais cela ne suffira pas à nourrir les 25 millions de Nord-coréens, poursuit l'agence de l'ONU.

La Corée du Nord, qui est victime de sécheresses régulières, va manquer de 1,2 million de tonnes de denrées de base.

En juillet, les médias officiels avaient rapporté que les régions rizicoles connaissaient leur pire sécheresse depuis un siècle. La Corée du Nord a bénéficié depuis de pluies abondantes mais la situation reste difficile, disent les analystes.

La Corée du Nord, dont l'économie et l'agriculture sont en ruines après des décennies de gestion désastreuse et de ressources consacrées au programme nucléaire, a connu une famine meurtrière dans la seconde moitié des années 90. Des centaines de milliers de personnes sont mortes alors, selon des ONG.

Les Nations unies estiment que près d'un enfant nord-coréen sur trois âgé de moins de cinq ans souffre de rachitisme.

L'aide internationale, en particulier des Etats-Unis et de la Corée du Sud, a été fortement réduite à cause des tensions provoquées par les programmes nucléaire et de missiles balistiques nord-coréens.

lim/jv/ev/pt