NOUVELLES
08/10/2015 20:05 EDT | Actualisé 08/10/2016 01:12 EDT

Clayton Kershaw et les Dodgers veulent freiner des Mets transformés

LOS ANGELES — Clayton Kershaw ne sait pas exactement à quoi s'attendre de la nouvelle version des Mets de New York, dont la transformation en deuxième moitié de saison leur a permis de gagner le titre de la section Est de la Nationale.

L'as lanceur des Dodgers de Los Angeles a affronté une formation bien différente avant la date limite des transactions à la fin du mois de juillet. Même le vétéran David Wright était absent à ce moment-là.

«Il y a beaucoup de joueurs que je vais affronter pour une première fois cette saison, a dit Kershaw, jeudi. C'est une équipe complètement différente. Et c'est une équipe qui est bien meilleure que celle que j'ai affrontée en juillet.»

Les Dodgers sont aussi différents que l'édition qui a perdu en série de section face aux Cardinals de St. Louis l'an dernier. Au revoir Matt Kemp, Hanley Ramirez et Juan Uribe (maintenant avec les Mets), et bonjour Jimmy Rollins, Howie Kendrick et Yasmani Grandal.

Quand Kershaw se présentera au monticule vendredi pour le premier match de la série au Dodger Stadium, il tentera de signer seulement une deuxième victoire en carrière en séries, après avoir compilé un dossier de 0-4 lors des deux dernières années face aux Cardinals.

«Je m'en souviens très bien, a-t-il admis. Mais c'est une autre équipe et une nouvelle saison. J'espère que le résultat sera différent.»

Les Mets ont gagné quatre des sept duels entre les deux équipes cette saison, tous avant l'arrivée de Yoenis Cespedes, acquis des Tigers de Detroit en juillet et qui a relancé l'attaque anémique de l'équipe. Les Mets participent aux séries pour une première fois en neuf ans, tandis que les Dodgers sont de retour dans le tournoi automnal pour une troisième année de suite — une première dans l'histoire de l'équipe.

Kelly Johnson et Uribe sont arrivés chez les Mets peu de temps après Cespedes, des acquisitions que le gérant Terry Collins a crédités pour la transformation de l'équipe et pour avoir fait comprendre son message: si tu frappes, tu vas jouer.

«Lucas Duda a décollé, (Wilmer) Flores a décollé, Kelly Johnson et Juan ont aussi continué à jouer, a raconté Collins. Tout d'un coup, les gars regardent la situation à leur position et se disent qu'ils doivent lever leur niveau de jeu s'ils veulent continuer à jouer, ce qu'ils ont fait.»

Kershaw sera opposé à Jacob deGrom, recrue par excellence de la Nationale l'an dernier, lors du premier match. Ce sera ensuite Zack Greinke qui aura la tâche de freiner les Mets lors du match no 2, contre Noah Syndergaard. Brett Anderson, pour les Dodgers, affrontera Matt Harvey, pour les Mets, lors du troisième match. Les deux gérants sont demeurés muets sur l'identité des lanceurs pour le quatrième match, si nécessaire.

Beth Harris, The Associated Press