NOUVELLES
09/10/2015 19:09 EDT | Actualisé 09/10/2016 01:12 EDT

Citations de la journée de vendredi dans la campagne électorale

Voici quelques citations de la journée de vendredi dans la campagne électorale:

«Les déficits veulent dire tout simplement des coupures plus tard dans des services. (...) Si on regarde la plateforme libérale, il y a dans cette plateforme des milliards de dollars de coupures indéfinies à l'avenir.»

— Le chef conservateur Stephen Harper.

------

«Dans quelques jours vous allez voter pour l'équipe et le premier ministre à qui vous allez confier vos espoirs en santé, en environnement, en économie. Il ne manque qu'une trentaine de sièges au NPD pour y arriver. Il en manque une centaine aux libéraux. Faites le calcul.»

— Le chef néo-démocrate Thomas Mulcair, qui lance un appel aux électeurs qui voteront pour le parti qui a les meilleures chances de déloger les conservateurs.

------

«Jack Layton n'avait pas eu cette attitude. En 2008, (Jack) Layton était venu me voir dans mon bureau à Montréal en me disant: pourquoi ne pas former une coalition?» 

— Le chef bloquiste Gilles Duceppe, qui reproche à son adversaire Thomas Mulcair de renier son prédécesseur Jack Layton en affirmant qu'il serait prêt à former une coalition formelle ou informelle pour déloger les conservateurs avec tout parti sauf le Bloc.

------

«Nos chèques non imposables seront envoyés aux familles canadiennes avant que (les travaux) au Parlement soient suspendus pour la pause estivale.»

— Le chef libéral Justin Trudeau, concernant sa promesse d'allocation pour enfants.

La Presse Canadienne