NOUVELLES
09/10/2015 10:07 EDT | Actualisé 09/10/2016 01:12 EDT

Canada: hausse du chômage à 7,1% en septembre

Le taux de chômage a augmenté en septembre au Canada à 7,1% de la population active, contre 7% le mois précédent, en dépit de la création de 12.000 emplois, a indiqué vendredi l'institut national de la statistique.

Le nombre de personnes actives sur le marché du travail a augmenté de plus de 30.000 d'août à septembre, ce qui a contribué à la hausse du taux de chômage, selon Statistique Canada.

Or l'économie a peu créé d'emplois en septembre, la légère progression étant à mettre au compte du secteur privé et de l'entreprise individuelle, pendant que le secteur public affichait des pertes (28.800).

Avec un peu plus de 18.000 nouveaux chômeurs, le taux a progressé de 0,1 point de pourcentage, une hausse supérieure aux attentes des analystes qui tablaient sur un taux inchangé avec 5.000 créations nettes d'emplois.

Après un premier semestre en récession, l'économie canadienne a connu une diminution de 62.000 emplois à temps plein en septembre, pendant que le travail à temps partiel augmentait de 74.000.

En septembre, l'emploi a augmenté chez les personnes âgées de 55 ans et plus, mais il a peu varié dans les autres groupes démographiques. Chez les jeunes de moins de 24 ans, le taux de chômage a augmenté à 13,5% en septembre (+0,4 point) avec une perte nette d'emplois.

C'est le secteur de l'éducation qui a enregistré le plus fortes pertes d'emplois en septembre (51.000) et celles-ci étaient concentrées en Ontario et au Québec. Le commerce, le transport, la finance, l'hébergement et la restauration ont aussi connu des baisses d'emplois.

En revanche, l'emploi a notamment augmenté dans l'information, la culture et les loisirs, dans les soins de santé, les services aux entreprises, dans la construction et l'agriculture.

Avec la chute des prix du pétrole depuis plus d'un an et les réductions massives des investissements des compagnies pétrolières, le taux de chômage dans la province de l'Alberta est passé à 6,5% en septembre, en hausse de 0,5 point par rapport à août, avec près de 50.000 chômeurs de plus sur un an.

jl/jld/are