NOUVELLES
09/10/2015 19:03 EDT | Actualisé 09/10/2016 01:12 EDT

A Lima, une marche contre les "recettes" du FMI et de la Banque mondiale

Plusieurs milliers de personnes ont défilé vendredi à Lima pour dénoncer les "recettes" du FMI et de la Banque mondiale qui tiennent cette semaine leur assemblée générale dans la capitale péruvienne.

Aux cris de "Banque mondiale, terreur universelle" et "Assez des recettes du FMI", les manifestants ont marché pendant trois heures dans le calme, tenus à l'écart du centre de conférences par d'innombrables barrages policiers.

Réunis à l'appel d'un syndicat, ils entendaient également témoigner d'une réalité du Pérou différente de celle brossée par les deux institutions.

"La croissance économique du Pérou dont parle le Fonds monétaire international n'a pas profité aux travailleurs mais aux entreprises", a affirmé Domingo Cabrera, un responsable syndical, accusant également l'institution de défendre une baisse des salaires dans la fonction publique.

Mercredi, des manifestants avaient déjà protesté contre le système utilisé par la Banque mondiale pour classer les pays en fonction de leurs revenus.

C'est la première fois en près de cinquante ans qu'une assemblée générale du FMI et de la Banque mondiale se tient en Amérique du sud.

rc/jt/mf