BIEN-ÊTRE
08/10/2015 12:06 EDT

Tempête dans un verre d'eau pour Frank and Oak

Instagram/Francis Duval

Frank & Oak, compagnie montréalaise dont le siège social est basé au coeur du Mile-End, a été pointée du doigt sur Facebook, mercredi 7 octobre, pour une traduction maladroite de l'anglais au français - clairement le résultat d'une traduction automatique.

Une compagnie Montréalaise qui utilise la traduction automatique pour ses textes personnalisés en Français, ça fait...

Posted by Maxime DeBleu on 7 octobre 2015

Les commentaires négatifs ne ce sont pas faits attendre. Ce n'est pas la première fois que l'enterprise doit faire face à des commentaires négatifs pour son usage de l'anglais. Nous avons contacté l'entreprise pour avoir sa version des faits.

Basée à Montréal depuis trois ans et demi, Frank and Oak met tous les efforts en place pour franciser non seulement son site, mais aussi son équipe et affirme travailler étroitement avec l’Office québécois de la langue française, selon sa gérante des relations publiques Sophie Desbiens.

L’incident serait une histoire isolée, résultat de la réponse d’un employé généralement affecté aux communications anglophones. « Tout le monde est exposé à l’erreur et on essaie de s’améliorer », soutient Sophie Desbiens. 70% des ventes de l’entreprise sont faites aux États-Unis, mais Frank and Oak estime tout mettre en œuvre pour communiquer en français avec ses clients francophones.

« Nous allons entre autres offrir à nos quelques employés où la langue maternelle est autre que le français la possibilité de suivre des cours de perfectionnement tant à l'oral qu'à l'écrit », peut-on lire dans la réponse donnée par le directeur Personnes et culture, Michel Delisle, à la publication Facebook.

Tempête dans un verre d’eau pour une entreprise qui travaille à faire rayonner Montréal et, par la même occasion, le français, dans ses boutiques à travers le monde. « C’est dans notre logo, il est écrit rue Saint-Viateur. C’est écrit en français dans nos boutiques même à Boston, à Vancouver », explique Sophie Desbiens.

» Abonnez-vous à l'infolettre quotidienne du HuffPost Québec Style

Galerie photo Ouverture du nouveau Frank and Oak au centre-ville de Montréal Voyez les images