NOUVELLES
08/10/2015 05:36 EDT | Actualisé 08/10/2016 05:12 EDT

Avec un homme en moins, l'Impact s'incline 2-1 face aux Red Bulls

ASSOCIATED PRESS
Montreal Impact forward Dominic Oduro reacts after missing a shot against the New York Red Bulls during the second half of an MLS soccer match, Wednesday, Oct. 7, 2015, in Harrison, N.J. The Red Bulls won 2-1. (AP Photo/Julio Cortez)

HARRISON, N.J. — Réduit à 10 dès le premier quart d'heure, l'Impact de Montréal en a eu plein les pattes face aux Red Bulls de New York et il a gaspillé une occasion de se détacher de ses poursuivants dans la course aux séries en s'inclinant 2-1, mercredi.

Le défenseur latéral de l'Impact Ambroise Oyongo a été expulsé dès la 15e minute de jeu pour avoir touché le ballon avec sa main sur la ligne de buts et les hommes de Mauro Biello n'ont jamais été en mesure de remonter la pente par la suite, malgré le huitième but de Didier Drogba en autant de matchs avec l'équipe.

L'Impact (12-13-6) détient toujours un point d'avance sur l'Orlando City SC au sixième et dernier rang donnant accès aux séries dans l'Association de l'Est, mais il n'a plus qu'un match en main sur son rival.

Sacha Kljestan a marqué sur le penalty après la faute d'Oyongo pour les Red Bulls (16-9-6), qui ont aussi profité d'un but de Lloyd Sam avant la fin de la première demie. Les Red Bulls sont maintenant seuls en tête du classement général de la MLS avec 54 points.

Ignacio Piatti a assisté au match, mais le milieu de terrain étoile de l'Impact a raté un quatrième match de suite, lui qui était rentré en Argentine pour être au chevet de son père.

L'Impact disputera son prochain match samedi, quand il sera de passage à Commerce City, au Colorado, pour y affronter les Rapids. Oyongo, le milieu de terrain Marco Donadel et le défenseur central Laurent Ciman, ces deux derniers pour accumulation de cartons jaunes, seront suspendus.

À sens unique

Les Red Bulls ont rapidement présenté leurs intentions, forçant le gardien de l'Impact Evan Bush à réussir deux belles interventions dans les 10 premières minutes de jeu.

Les locaux ont encore menacé à la 15e minute et cette fois, il a fallu une intervention d'Oyongo avec sa main sur la ligne des buts pour retarder l'inévitable. Oyongo a écopé un carton rouge pour son geste et Kljestan a fait bouger les cordages sur le penalty subséquent.

L'histoire s'est répétée à la 27e minute, mais le dénouement a été différent. Cette fois, c'est Donny Toia qui a commis une faute dans sa surface, sans recevoir de carton, et Bush a stoppé le penalty de Kljestan en plongeant sur sa gauche.

Les Red Bulls ont cependant doublé leur avance à la 39e minute. Bush s'est compromis en voulant ralentir Bradley Wright-Phillips, mais il a raté le ballon. Toia a bloqué la frappe de l'attaquant des Bulls, mais le retour a abouti au pied de Sam, qui a lobé le ballon par-dessus tout le monde et jusque dans le filet.

Drogba a obtenu une belle occasion de réduire l'écart avant la pause. L'Ivoirien s'est avancé seul devant le gardien Luis Robles, mais sa frappe a manqué de vigueur et Robles a fait l'arrêt.

L'Impact a donné signe de vie à la 68e minute, quand Drogba a marqué sur penalty à la suite d'une faute de Ronald Zubar contre Hassoun Camara dans la surface new-yorkaise.

Shaun Wright-Phillips est passé bien près de donner le coup de grâce deux minutes plus tard, mais sa frappe s'est écrasée sur le poteau à la gauche de Bush. Son frère, Bradley, a vécu la même frustration à la 76e minute alors qu'il était seul devant Bush.

Ces chances ratées ne sont toutefois pas venues hanter les Red Bulls, alors que la dernière occasion de l'Impact, celle de Dominic Oduro avant les arrêts de jeu, n'a pas été convertie.