NOUVELLES
07/10/2015 10:40 EDT | Actualisé 07/10/2016 01:12 EDT

USA: spot des partisans du vice-président pour qu'il aille aux primaires

Les partisans du vice-président américain Joe Biden, qui laisse s'éterniser le suspense sur ses intentions, ont lancé mercredi une campagne télévisée pour le pousser à se présenter aux primaires présidentielles démocrates face à Hillary Clinton.

Le comité "Draft Biden" a dévoilé un spot destiné à être diffusé sur certaines chaînes du câble et, surtout, à être repris gratuitement par les médias.

La vidéo reprend, sur des photos d'archives de Joe Biden, un extrait d'un discours du vice-président qui raconte comment sa première femme et sa fille sont mortes dans un accident de voiture en 1972, et comment il a trouvé sa "rédemption" en s'occupant de ses deux fils.

L'un d'eux, Beau, est décédé d'un cancer en mai à 46 ans.

Depuis août, les médias décrivent les machinations entourant une éventuelle entrée de Joe Biden, 72 ans, dans la course présidentielle, alors qu'Hillary Clinton n'est plus l'ultra favorite qu'elle était lorsqu'elle s'est lancée en avril.

Selon Politico, il a lui-même raconté à une chroniqueuse du New York Times que son fils, sur son lit de mort, l'avait imploré de se présenter.

Une décision pourrait intervenir la semaine prochaine, selon plusieurs journaux, mais le vice-président de Barack Obama a déjà laissé passer plusieurs soi-disant dates-butoirs ces derniers mois.

Joe Biden a fait sa carrière au Congrès et s'est présenté deux fois aux primaires démocrates, en 1988 et 2008. Barack Obama l'avait choisi comme son colistier.

Il est inclus depuis des mois dans les sondages auprès des sympathisants démocrates, qui le placent en moyenne en troisième place avec 19% des intentions de vote, selon le calcul du site RealClearPolitics, derrière Hillary Clinton (42%) et le sénateur Bernie Sanders (25%).

Le premier débat démocrate aura lieu mardi prochain et CNN, qui l'organise, a annoncé que Joe Biden aurait la possibilité d'y participer, même s'il se déclarait au dernier moment.

ico/elm