NOUVELLES
07/10/2015 07:19 EDT | Actualisé 07/10/2015 07:19 EDT

Premier Contact Honda Accord 2016 : tirée vers le haut (PHOTOS)

Courtoisie

La Honda Accord de 9e génération a de la chance : elle est déjà sur une bonne lancée, cartonne au chapitre des ventes canadiennes selon le manufacturier et jouit d’une bonne presse. Il fallait quand même que la berline intermédiaire subisse une petite cure de rajeunissement, histoire de la rendre plus moderne et plus compétitive.

Une petite précision s’impose tout de même : s’il est vrai que les ventes de la Honda Accord vont bien, le palmarès canadien la présente tout de même au 4e rang de sa catégorie. Une différence que les porte-paroles de Honda expliquent par le fait que leurs statistiques ne touchent que les ventes aux particuliers, alors que le classement national inclut aussi les ventes aux flottes commerciales. Bref, la Honda Accord jouit quand même d’un succès qui est plus que de la simple estime.

Lire aussi

Essai routier Mazda6 2015

Les améliorations apportées pour 2016 sont donc un complément intéressant qui devrait permettre à la Honda Accord de se hisser encore un peu plus vers le haut.

Versions à gogo

Du point de vue motorisation, la nouvelle génération de Honda Accord n’a subi aucune modification. Sous le capot, le moteur V6 de 3,5 litres continue de développer ses 278 chevaux avec une aisance remarquable. Sa jumelle compte sur un moteur quatre-cylindres de 181 chevaux, lui aussi reconduit depuis l’année dernière.

Dans ce dernier cas cependant, précisons que l’enthousiasme est un peu moins présent et que la courte randonnée d’essai sur les routes ontariennes en banlieue de Toronto a permis de constater que les reprises ne sont pas aussi dynamiques qu’on pourrait le souhaiter.

Les motorisations se répètent tant dans la version berline que dans la version à deux portes.

Outre les motorisations, la berline propose aussi de nombreuses déclinaisons. Du nombre, la version de base LX est offerte avec une boite manuelle à six vitesses ou encore une automatique à variation continue, à un prix de base de 24 150$. Il faudra cependant opter pour cette dernière si on veut ajouter l’ensemble de sécurité Honda Sensing (expliqué plus bas) à la voiture.

Une version Sport, dont le prix de détail est plus élevé (26 690$), ajoute des roues de 19 pouces, des phares à D.E.L. et des sièges en cuir et tissu combinés, notamment. Ici aussi, le Honda Sensing est en option.

Les déclinaisons suivantes, EX-L (29 990$, mais avec CVT seulement), Touring (31 090$, manuelle ou CVT), EX-L V6 (avec boite automatique à partir de 33 270$) et Touring V6 (35 790$ avec boite automatique seulement), incluent toutes le Honda Sensing de série, en plus d’accessoires supplémentaires comme des essuie-glaces avec capteur de pluie ou des feux avant de route automatiques.

Technologie embarquée

En matière de technologie, Honda a misé à la fois sur la sécurité et sur le divertissement. Ainsi, le groupe d’accessoires Honda Sensing déjà mentionné regroupe à la fois un détecteur de changement de voie qui corrige de lui-même la trajectoire, un régulateur de vitesse intelligent, et un système d’aide au freinage avancé en cas de collision qui peut mener la voiture jusqu’à un arrêt complet.

Mentionnons également que toutes les nouvelles Honda sont dotées de caméras latérales permettant d’apercevoir les angles morts, et d'une caméra de recul multi angle qui favorisent un déplacement arrière plus sécuritaire.

C’est cependant dans le domaine du divertissement que l’Accord a le plus progressé en implantant les nouveaux systèmes de gestion de téléphone intelligent Apple Car Play ou Android Auto.

Ainsi, en branchant simplement un câble USB entre la voiture et le téléphone, l’Accord devient littéralement une extension du téléphone, utilisant l’écran central pour afficher les applications compatibles. Ainsi branchée, la voiture peut lire vos messages entrants, jouer votre musique ou vous guider via le système de navigation de votre appareil mobile.

Mieux encore, de cette façon, la voiture intègre totalement le système de commande vocale et peut manipuler toutes les fonctions de votre téléphone sans les mains.

Si, à l’instar d'un collègue journaliste ontarien, vous êtes encore dotés d’un téléphone cellulaire repliable, sachez qu’il est quand même possible de le relier via Bluetooth. Mais les usages sont évidemment plus limités.

Quelques changements de structure

Physiquement, la nouvelle Honda Accord affiche une nouvelle tête. Sa calandre plus moderne n’est pas sans rappeler celle des modèles récents d'Acura, et les blocs optiques reprennent la philosophie Jewel Eyes du grand frère de luxe.

L’ensemble donne une meilleure allure et améliore du même coup le coefficient de trainée. Cette diminution, jumelée à l’usage d’un nouvel enduit dans les cylindres réduisant la friction, permet même de diminuer la consommation de carburant. Enfin, un peu puisque selon Honda, la moyenne combinée passe de 7,8 litres aux 100 km à 7,6. Rien pour retenir son souffle, mais un pas dans la bonne direction.

Parmi les modifications intéressantes, mentionnons l’usage d’un capot d’aluminium plus léger sur la berline (mais pas sur le coupé), la présence de nouvelles suspensions avec bras d’amortisseurs plus réglés, et un châssis résistant davantage à la torsion en raison de l’usage d’acier haute résistance. Malgré tout, on a réussi à baisser le poids total de la voiture de quelques kilos.

L’habitacle subit lui aussi sa part de modifications, présentant un nouvel écran d’affichage et plus de confort au niveau des sièges. Belle trouvaille aussi, la banquette arrière est désormais divisible 60/40, ce qui facilitera le transport de marchandise plus imposante, d’autant que l’espace d’accès est bien aménagé.

Sur la route

On a bien beau modifier la Honda Accord, il faut aussi en évaluer le comportement routier. De ce point de vue, sans être exaltante, la neuvième génération reprend là où ont laissé les autres, tout en fournissant un peu plus de couleurs à la conduite.

Il est vrai que l’on aimerait mieux une direction plus communicative, et une motorisation plus nerveuse, mais force est d’admettre que la Honda n’affiche que peu de défauts. Sur les routes sinueuses, elle s’avère un peu lourde et moins agile, mais sa taille n’y est sans doute pas étrangère.

Bref, si la Honda Accord de l’année dernière était agréable, celle de 2016 la surpasse sans hésitation. Ne serait-ce que par son confort et son équipement plus complet que jamais.

Galerie photo Honda Accord Voyez les images