NOUVELLES
07/10/2015 16:41 EDT | Actualisé 07/10/2016 01:12 EDT

Netanyahu veut empêcher ses ministres d'aller sur l'esplanade des Mosquées (Haaretz)

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu aurait demandé à la police d'interdire aux ministres du gouvernement de se rendre sur l'esplanade des Mosquées à Jérusalem, selon le quotidien Haaretz.

Cette mesure serait destinée à réduire les tensions avec la Jordanie et à baisser le niveau des violences palestiniennes.

L'esplanade des Mosquées est une poudrière potentielle où le moindre incident peut dégénérer.

Les Palestiniens et les autorités musulmanes disent redouter la multiplication des visites de juifs sur l'esplanade, et des velléités israéliennes d'imposer un contrôle sur Al-Aqsa. C'est notamment la revendication des groupes juifs qui appellent à se rendre régulièrement sur le site ultra-sensible, révéré par les juifs comme le mont du Temple, leur lieu le plus saint.

Des affrontements entre Palestiniens et policiers israéliens ont éclaté à plusieurs reprises ces dernières semaines sur l'esplanade des Mosquées.

Le ministre de l'Agriculture Ouri Ariel (Foyer juif) s'est rendu à plusieurs reprises sur le site, provoquant la colère des autorités religieuses musulmanes du site.

Plusieurs députés de son parti, une formation religieuse nationaliste mais aussi des députés du Likoud, le parti du Premier ministre Netanyahu, se rendent parfois sur l'esplanade des Mosquées.

Le nombre de juifs montant sur l'esplanade des Mosquées à Jérusalem n'a cessé d'augmenter au cours des dernières années, en même temps que la revendication nationaliste religieuse sur le site, sacré pour les juifs et les musulmans, se faisait plus insistante.

mib/lpt