NOUVELLES
07/10/2015 09:45 EDT | Actualisé 07/10/2016 01:12 EDT

Migrants: la Hongrie demande au Canada d'ouvrir ses portes

BRUXELLES — Le Canada, la Chine et les États-Unis sont des pays «sécuritaires» qui sont en mesure d'accueillir des migrants et des réfugiés, a estimé mercredi le président de la Hongrie.

János Áder a fait cette déclaration après une rencontre avec son homologue croate, Kolinda Grabar-Kitarovic. Il a rappelé que les États-Unis ont accueilli à ce jour 1500 réfugiés syriens.

Le premier ministre hongrois Victor Orban et d'autres dirigeants ont eux aussi demandé à des pays non-européens de s'impliquer, en acceptant leur part de réfugiés dans le cadre d'un système mondial de répartition.

Près de 325 000 migrants sont entrés cette année en Hongrie. Le pays a érigé des clôtures le long de ses frontières avec la Serbie et la Croatie pour tenter de ralentir le flot.

L'Union européenne a annoncé qu'une porte-avions italien et cinq autres navires chasseront les navires des passeurs dans les eaux internationales de la mer Méditerranée.

La flotte sera dirigée par le porte-avions Cavour et sera composée de deux navires de guerre allemands, d'un navire britannique, d'un navire français et d'un navire espagnol. Sept avions et hélicoptères participeront aussi aux opérations.

Les militaires sont autorisés à aborder, à fouiller et à saisir les navires qui serviraient au trafic humain, en lien avec le droit international, a expliqué l'UE.

The Associated Press