NOUVELLES
07/10/2015 14:49 EDT | Actualisé 07/10/2016 01:12 EDT

Lindahl trinque à son prix Nobel avec une coupe de champagne en plastique

Le Suédois Tomas Lindahl, co-lauréat du prix Nobel de chimie, a célébré mercredi la distinction en buvant du champagne dans des coupes en plastique et en avalant des biscuits apéritifs avec ses collègues lors d'une petite fête improvisée à la hâte.

Parmi les invités aux réjouissances organisées au Francis Crick Institute, implanté dans la grande banlieue de Londres, à South Mimms, figurait le Britannique Tim Hunt, lui-même lauréat du prix Nobel de médecine en 2001 et ancien disciple de M. Lindahl.

"C'était le meilleur des patrons et c'est un géant dans son domaine, un authentique pionnier", a déclaré M. Hunt à l'AFP au sujet du héros du jour, qui était directeur de l'Institut entre 1985 et 2006.

Tomas Lindahl, 77 ans, a reçu le prix Nobel de chimie en compagnie du Turco-américain Aziz Sancar et de l'Américain Paul Modrich, pour ses travaux sur la réparation de l'ADN.

"J'étais en train de prendre mon petit-déjeuner lorsque j'ai appris la nouvelle", a-t-il raconté à l'AFP. "J'ai reçu un coup de fil d'une dame sympathique de l'Académie en Suède, on a commencé à parler en suédois ce qui m'a convaincu que ce n'était pas un canular", a-t-il ajouté.

Recevoir le prix Nobel est "très gratifiant", a-t-il souligné. "Nous faisons de la recherche. Nous ne suivons pas simplement les cours en bourse pour faire le maximum d'argent mais nous faisons quelque chose de constructif qui va, on l'espère, vraiment aider l'humanité."

Il ne compte "rien faire de spectaculaire" avec l'argent qui accompagne le prix (plus de 860.000 euros à partager à trois). "Je n'ai encore jamais été à Sienne", en Toscane, "il paraît que c'est un musée à ciel ouvert, j'aimerais vraiment voir ça", a-t-il seulement dit.

rjm-jk/cr/