NOUVELLES
07/10/2015 12:44 EDT | Actualisé 07/10/2016 01:12 EDT

Les ados qui passent des heures en ligne augmentent leur risque d'hypertension

MONTRÉAL — Les adolescents qui passent plusieurs heures en ligne chaque jour augmentent possiblement leur risque de souffrir d'hypertension, préviennent des chercheurs de l'hôpital Henry Ford, à Détroit.

Les scientifiques ont constaté que les adolescents qui passent au moins 14 heures en ligne chaque semaine souffrent d'hypertension. De plus, 26 pour cent des 134 adolescents décrits comme étant de grands utilisateurs du Web (25 heures et plus par semaine) étaient hypertensifs.

Des études antérieures avaient tracé un lien entre une grande utilisation du Web et des problèmes de santé comme la dépendance, l'anxiété, la dépression, l'obésité et l'isolement social.

L'auteure de l'étude, la docteure Andrea Cassidy-Bushrow, conseille aux jeunes de s'éloigner régulièrement de leur ordinateur ou de leur téléphone intelligent pour participer à une activité physique quelconque. Elle estime que deux heures passées en ligne chaque jour, cinq jours par semaine, sont suffisantes.

Les 335 adolescents recrutés pour cette étude passaient en moyenne 15 heures en ligne chaque semaine, que ce soit chez eux ou à l'école. Les garçons étaient légèrement plus nombreux que les filles à être considérés comme étant de grands utilisateurs du Web.

Quarante-trois pour cent des grands utilisateurs souffraient d'embonpoint, comparativement à 26 pour cent des utilisateurs légers.

Les conclusions de cette étude sont publiées dans le Journal of School Nursing.

La Presse Canadienne