NOUVELLES
07/10/2015 00:43 EDT | Actualisé 06/10/2016 01:12 EDT

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Les cours du pétrole continuaient de monter mercredi en Asie dans un marché qui veut croire à une diminution de l'offre et au report de la hausse des taux d'intérêt américains.

Le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en novembre gagnait 55 cents à 49,08 dollars, dans les échanges électroniques en Asie.

Le baril de Brent, la référence européenne du brut, également pour livraison en novembre, s'appréciait de 40 cents à 52,32 dollars.

Les cours de l'or noir s'était effondrés à des plus bas de six ans en août en raison du niveau élevé de la production, que ce soit aux Etats-Unis, dans l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) ou en Russie.

Mais un vent d'optimisme semble souffler depuis quelques jours sur les marchés.

Les investisseurs se sont sentis ragaillardis par l'annonce d'une baisse des activités de forage aux Etats-Unis, laissant entrevoir une diminution de l'offre.

Le ministère américain de l'Energie (DoE) a également prévu une baisse de la production, à 8,9 millions de barils par jour en moyenne l'année prochaine, contre 9,2 millions en 2015.

La perspective que la Réserve fédérale américaine (Fed) n'augmentera pas ses taux cette année à cause de la morosité économique ambiante a également contribué à la hausse des cours, jugent les analystes.

"Ce n'est pas un secret que le Fonds monétaire international veut que la Fed reporte sa hausse d'intérêts jusqu'à l'année prochaine, et les fondamentaux de l'économie poussent dans ce sens", a dit Bernard Aw, analyste chez IG Markets à Singapour.

Les cours ont aussi bénéficié d'un accès de faiblesse du dollar, de nature à favoriser le marché pétrolier où les échanges, libellés en billets verts, en deviennent moins coûteux.

Déjà en hausse la veille, le cours WTI avait pris mardi à la clôture 2,27 dollars, à 48,53 dollars sur le Mercantile Exchange (Nymex), terminant à son plus haut niveau depuis la fin août.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre a gagné 2,67 dollars à 51,92 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), lui aussi à son plus haut depuis plus d'un mois.

mba/ev/jr

INTERCONTINENTALEXCHANGE GROUP