NOUVELLES
07/10/2015 18:06 EDT | Actualisé 07/10/2016 01:12 EDT

L'ancienne étoile des Texans Andre Johnson de retour à Houston avec les Colts

HOUSTON — Andre Johnson n'en veut pas aux Texans de Houston de l'avoir laissé partir.

Cependant, alors qu'il prépare son retour à Houston avec les Colts d'Indianapolis, jeudi soir, il veut que tout le monde sache qu'il ne voulait pas quitter les Texans.

Le ton monotone et calme de Johnson a changé pour un ton agacé quand un journaliste a parlé de «sa décision de quitter les Texans» avant de le questionner sur les rumeurs selon lesquelles il avait demandé aux Texans de le libérer après 12 saisons.

«J'ai été libéré par les Texans, alors assure-toi de connaître les faits avant de poser une question», a dit Johnson.

Johnson a connu une brillante carrière avec les Texans, accumulant 13 597 verges de gains. Âgé de 34 ans, il est devenu moins essentiel à l'équipe après la campagne 2014 en raison de l'émergence de DeAndre Hopkins, qui a mené les Texans la saison dernière avec 1210 verges de gains.

Le retour de Johnson à Houston survient après deux rencontres d'affilée au cours desquelles il n'a pas réussi un seul attrapé, lui qui avait connu un seul match du genre pendant son séjour avec les Texans. En quatre matchs cette saison, Johnson a attrapé sept passes pour 51 verges de gains.

L'entraîneur-chef des Texans, Bill O'Brien, a déclaré qu'il croyait que Johnson sera éventuellement reconnu comme un des meilleurs receveurs de l'histoire de la NFL, avant de revenir sur la décision de couper les liens avec lui.

«Nous tentons de prendre des décisions qui sont dans le meilleur intérêt du joueur et dans le meilleur intérêt de l'équipe, a dit O'Brien. Nous souhaitons bien évidemment la meilleure des chances à Andre, mais peut-être pas jeudi soir! Personnellement, j'admire beaucoup Andre.»

Johnson ne sait pas quelles émotions il ressentira lorsqu'il foulera le terrain sur lequel il a réussi tant d'exploits, jeudi. Il ne sait pas non plus quel accueil lui sera réservé, mais il espère que les partisans se souviendront de ce qu'il a accompli dans l'uniforme des Texans.

«Tout le monde a le droit à son opinion. Je sais ce que j'ai accompli pendant mes 12 saisons à Houston. Les personnes qui étaient aux matchs le savent aussi, a-t-il dit. Même si je suis hué, je sais que dans le fond de leur coeur, les partisans savent ce que j'ai fait pour cette équipe et pour cette communauté.»

Kristie Rieken, The Associated Press