DIVERTISSEMENT
07/10/2015 04:16 EDT | Actualisé 07/10/2015 05:27 EDT

Jack White débarque (enfin) au «potluck» organisé par ses voisins (mais ils ne le reconnaissent pas)

ASSOCIATED PRESS
FILE - In this July 29, 2014 file photo, musician Jack White shows off a baseball before throwing out the ceremonial first pitch before the Detroit Tigers baseball game against the Chicago White Sox in Detroit. White is planning a return to his Detroit roots with a new Third Man Records store. White and Shinola, a business that makes watches and other goods in Detroit, announced Tuesday, June 2, 2015, they've partnered to buy the building housing Shinola. (AP Photo/Duane Burleson)

Depuis plusieurs années, les habitants d'une rue de Nashville participent à des « potlucks » — des repas communautaires où tous sont conviés d'apporter leur contribution. Et, depuis le début, un voisin manquait systématiquement à l'appel : celui vivant dans une grande maison historique entourée d'arbres, au bout de la rue.

Un des seuls indices sur l'identité de l'occupant de la demeure, c'est que des fois, on pouvait entendre de la guitare électrique jouée dans le garage, selon Consquence of Sound.

Pour la première fois, ce mystérieux voisin dont tout le monde ignorait l'identité est venu rejoindre la joyeuse bande lors du plus récent de ces repas. « Jack White, enchanté de vous rencontrer », a dit l'homme, selon Jedediah Jenkins, fille de l'organisatrice des « potlucks », qui n'était pas présente lors de l'événement.

Oui, ce Jack White là. L'ancien des White Stripes et maintenant membre de The Dead Weather — en plus de sa carrière en solo — n'a pas « évidemment » pas été reconnu par ses voisins, comme l'explique Jenkins dans une publication Instagram.

Voici la publication Instagram complète et traduite.

« Ma mère aide régulièrement à l'organisation d'un repas-partage devant ma maison d'enfance. Notre petite rue en cul-de-sac est peuplée en majorité par des gens âgés et assez tranquilles. Les demeures sont modestes et banlieusardes. Ma mère participe à ce repas-partage depuis plus de 10 ans. Au bout de la rue, il y a une grande maison historique clôturée assombrie par des arbres. Nous n'avons jamais vraiment vu ce voisin. Mais nous avons déjà entendu de la guitare provenant du garage. »

« Cette année, sans avertissement, l'occupant a décidé de se joindre aux voisins. Évidemment, ils ne savaient pas qui il était. "Jack White, enchanté de vous rencontrer." Il s'est excusé d'avoir manqué les événements des années passées à cause de ses voyages. »

Suivez-nous sur Twitter

INOLTRE SU HUFFPOST

Galerie photo Jack White Through The Years Voyez les images