NOUVELLES
07/10/2015 13:45 EDT | Actualisé 07/10/2016 01:12 EDT

Irak: plus de 1.200 cas de choléra recensés (ministre)

Le nombre de cas confirmés de choléra en Irak s'est élevé à 1.201, a annoncé mercredi le ministère de la Santé, en référence à une épidémie qui s'est déclenchée il y a un mois aux abords de l'Euphrate.

"Au 7 octobre 2015, il y a 1.201 cas confirmés", a indiqué dans un communiqué le ministère de la Santé, précisant que la majorité des personnes touchées avaient été guéries.

Selon le ministère, un seul décès est à déplorer dans la province de Babylone au sud de Bagdad. Des responsables sanitaires avait fait état de quatre morts à l'ouest de la capitale en septembre, probablement à cause du choléra.

La ministre de la Santé Adila Hammoud Hussein est en contact avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour renforcer la coopération face à l'épidémie, a ajouté le communiqué.

Selon des responsables sanitaires, l'épidémie s'est déclenchée à cause notamment des eaux polluées de l'Euphrate qui ont atteint un niveau trop bas.

La dernière épidémie de choléra confirmée en Irak remonte à 2012 et avait provoqué la mort de quatre personnes dans la région autonome du Kurdistan (nord).

Après une courte période d'incubation de deux à cinq jours, le choléra provoque une sévère diarrhée et la déshydratation du corps.

jmm/pg/mer/feb