NOUVELLES
07/10/2015 14:15 EDT | Actualisé 07/10/2016 01:12 EDT

France: un spot d'une chaîne publique pour valoriser les femmes déprogrammé pour sexisme

La télévision publique française France 3 a dû déprogrammer mardi un spot publicitaire par lequel elle entendait vanter le rôle de ses journalistes femmes, mais pour lequel elle avait été accusée de sexisme.

D'une durée de 40 secondes, le spot montrait pèle-mêle une chambre d'enfant en pagaille, de la fumée sortant d'un four, un fer à repasser oublié, un dressing rempli de chaussures, ou encore un chien attendant désespérément sa maitresse devant un sac à main.

Le tout en musique sous un tube célèbre des années 70, "Où sont les femmes ?". Avec une réponse en conclusion: "la majorité de nos présentateurs sont des présentatrices".

Cette accumulation de clichés, censés pourtant valoriser la place des journalistes femmes sur France 3, a provoqué l'ire des internautes, qui ont dénoncé le sexisme du spot.

La Secrétaire d'Etat chargée des Droits des femmes, Pascale Boistard avait tweetté dès lundi, à l'attention de la présidente de France Télévisions Delphine Ernotte: "la campagne +femmes+ de @france3tv ne me paraît pas être 1 bonne manière de valoriser l'#égapro chez les anim. TV, chère @DelphineErnotte".

Mme Ernotte a fait déprogrammer le spot contesté de l'antenne de France 3, ce dont s'est félicitée la secrétaire d'Etat, toujours sur les réseaux sociaux. Les deux femmes avaient auparavant échangé par courriels sur le sujet, a indiqué à l'AFP le ministère.

cha/bow/it/hba/lpt