POLITIQUE
07/10/2015 08:33 EDT | Actualisé 07/10/2015 08:34 EDT

Élections Canada permet aux femmes en niqab de voter sans découvrir leur visage

Image Source via Getty Images
Woman wearing hijab

Le droit d'une femme de porter le niqab au moment de voter soulève peut-être la controverse parmi l'électorat, mais ce n'est plus une préoccupation pour Élections Canada depuis huit ans.

On ne demandera pas aux femmes qui se présenteront aux urnes le visage couvert de se dévoiler pour vérifier leur identité. On leur demandera plutôt de signer une déclaration sous serment attestant leur droit de vote et de présenter deux pièces d'identité, dont l'une portant leur adresse actuelle.

Dans une déclaration publiée mercredi, Élections Canada indique que le directeur général des élections, Marc Mayrand, avait donné des instructions au sujet des électrices votant le visage voilé afin de "s'assurer d'un équilibre entre l'intégrité et l'accessibilité".

Cette pratique avait été autorisée par M. Mayrand, lors d'une triple élection partielle au Québec en 2007.

l'époque, tous les principaux partis fédéraux avaient dénoncé la décision de M. Mayrand. Selon eux, une femme devait se découvrir le visage afin que l'on puisse vérifier son identité.

Les conservateurs avaient ensuite déposé un projet de loi obligeant les électrices à se dévoiler le visage avant de voter. Le projet de loi était mort au feuilleton lorsque le Parlement avait été dissous à l'automne 2008.

Élections Canada soutient n'avoir reçu aucune plainte à ce sujet. Il ajoute que si les parlementaires n'aimaient pas cette politique, ils auraient pu l'interdire lorsqu'ils ont amendé la Loi électorale du Canada, l'an dernier. "Ces règles ont été tacitement endossées par les parlementaires qui ont choisi de ne pas légiférer à ce sujet lors de la réforme électorale de 2014", a souligné l'organisme.

Galerie photo Les promesses de la campagne électorale Voyez les images