NOUVELLES
07/10/2015 12:14 EDT | Actualisé 07/10/2016 01:12 EDT

Eaux usées: Aglukkaq dit avoir été informée que la semaine dernière

OTTAWA — La ministre fédérale de l'Environnement Leona Aglukkaq affirme qu'elle a été informée seulement la semaine dernière de l'intention de Montréal de déverser 8 milliards de litres d'eaux usées dans le fleuve Saint-Laurent.

Pourtant, en conférence de presse mardi, le maire Denis Coderre a soutenu qu'Environnement Canada avait ce dossier entre les mains depuis septembre 2014. 

Sur son fil Twitter, la ministre Aglukkaq écrit mercredi matin que son bureau a été informé «la semaine dernière» du plan de la Ville. Elle ajoute que ce plan est «préoccupant» et que son bureau agit de façon responsable en «explorant des options pour l’empêcher dans l’attente de nouvelles données».

Le bras de fer entre Ottawa et Montréal se poursuit, alors que M. Coderre a lancé mardi un ultimatum de trois jours aux fonctionnaires d'Environnement Canada. Le gouvernement conservateur lui a demandé de suspendre le déversement, initialement prévu entre le 18 et le 25 octobre. Pour M. Coderre, les troupes de Stephen Harper cherchent à «gagner des petits points politiques» avec cet enjeu,.

En campagne à Montréal, le chef bloquiste Gilles Duceppe a déploré mercredi que ce soit «deux poids, deux mesure» pour Montréal, alors que Toronto déverse régulièrement des eaux usées dans les Grands Lacs, et Vancouver, dans l'océan.

Le chef libéral Justin Trudeau a pour sa part soutenu que les conservateurs ne se préoccupent pas de la science et n'interviennent dans un dossier que lorsqu'ils y voient un avantage politique à le faire.

Fannie Olivier, La Presse Canadienne