DIVERTISSEMENT
06/10/2015 05:33 EDT | Actualisé 06/10/2015 12:05 EDT

Gala de la SOCAN 2015: Gilles Vigneault à l'honneur (PHOTOS)

Courtoisie: Gala de la SOCAN

Le plus beau de la musique était réuni lundi soir au Métropolis à l'occasion du 26e Gala de la Société canadienne des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SOCAN).

Galerie photo 26e Gala de la SOCAN Voyez les images


En plus de souligner le talent de multiples créateurs - en remettant près de cinquante prix - la SOCAN a tenu à rendre hommage à un grand de la chanson québécoise en lui remettant le - nouveau - Prix Empreinte culturelle pour la pièce Gens du pays: Gilles Vigneault.

Le Huffington Post Québec s'est rendu sur le tapis rouge, question de discuter avec les artistes présents de leur vision de la SOCAN et bien sûr, avec la vedette de la soirée, Gilles Vigneault.

Gilles Vigneault

Comment prenez-vous ce bel hommage?

«Je prends ça de mon mieux! (Rires) Ça prend toujours un premier pour inaugurer un prix. Quelle que soit la qualité et la sorte du prix, ça prend un premier gagnant de service. Et ça me fait plaisir de rendre service à la SOCAN, qui a la tâche d'inaugurer un prix. C'est une récompense que je trouve très importante par ailleurs. Un prix qui s'appelle Empreinte, ça devrait nous intéresser nous tous, Québécois. Il y a des empreintes à laisser un peu partout. On laisse des empreintes sur le sable et elles disparaissent parce que la mer monte. On laisse parfois des empreintes des initiales d'amour liées par un coeur et une flèche dans les arbres. L'arbre grandit et les empreintes disparaissent. Il faut laisser les empreintes à l'intérieur des gens. Et ça, c'est une empreinte qui risque de rester plus longtemps. C'est une empreinte dans la mémoire. Dans la mémoire collective.»

Julie Snyder

La SOCAN, pourquoi est-ce q'elle vous semble primordiale?

«C'est important que les auteurs-compositeurs soient bien défendus et c'est important de valoriser la chanson. Même dans Le Banquier, on fait des chansons. Et lors de la finale de La Voix, on fait quatre créations originales. On donne la chance à quatre pièces totalement inconnues de se faire entendre par plus de 2 500 000 personnes. C'est important de faire connaître les chansons de répertoire. J'ai toujours trouvé ça important, même à Star Académie

Marie-Mai

Pourquoi les artistes ont-ils besoin de la SOCAN au Québec?

«Les personnes qui font ce métier-là le font avec tellement de coeur. Les artistes ont parfois besoin d'un coup de pouce pour gérer le côté administratif! La SOCAN est là pour ça. Et Gilles Vigneault: c'est un des grands. C'est un peu inatteignable à quel point il a marqué la culture québécoise.»

Jérôme Couture

Quelle est votre vision de la SOCAN?

«Pour les auteurs-compositeurs, la SOCAN est très importante. Ça permet de donner une valeur à ce qu'on fait. Aujourd'hui, la diffusion de la musique est tellement facile. On fait un clic et c'est gratuit. Les gens ont accès à ça et on ne peut pas les blâmer. Mais d'avoir un organisme comme la SOCAN qui est là pour nous, ça aide à avoir encore foi à ce qu'on fait et de se dire qu'on ne travaille pas pour rien. C'est le dernier rempart à la valeur de la musique. (Rires) Il y a plusieurs années, il y avait un événement-chorale avec Gilles Vigneault. J'ai été engagé comme choriste. Pour moi, c'était un bon plongeon dans son répertoire. Gilles Vigneault est un monstre au Québec. Ça ramène aussi à nos racines québécoises. Souvent, on a plus l'impression d'être citoyen du monde que du Québec... Ce n'est pas nécessairement négatif, mais ça permet de garder en tête d'où on vient.»

Kevin Parent

Est-ce que tu trouves que la SOCAN est indispensable au Québec?

«Pour moi, le gala de la SOCAN, ç'a toujours été une façon de se réunir en catimini entre artistes. Pas de tapis rouge, pas de journalistes. C'est ça que j'aime. On voit les créateurs, pas les gens jet set. D'avoir la chance de se retrouver avec ces auteurs-compositeurs, prendre un verre, c'est le fun. Il y a une petite folie. Je t'avoue que je suis surpris cette année du nouveau concept, mais tant mieux si la SOCAN se fait voir et si ça peut donner un peu de reconnaissance aux artistes! C'est un honneur d'être là.»

Patrice Michaud

Pourquoi cette soirée est-elle spéciale pour vous?

«La SOCAN est définitivement primordiale au Québec. Avant même de faire mon premier disque, j'avais beaucoup lu, je m'étais beaucoup informé sur la SOCAN parce que je savais que ça allait être la pierre angulaire de mon métier pendant longtemps. En tant qu'auteur-compositeur-interprète, on souhaite que nos chansons nous dépassent, qu'elles vivent plus longtemps que nous. La SOCAN nous tient la main en fait. Je ne vois pas comment on pourrait s'en passer. C'est une soirée bien spéciale ce soir, puisque j'ai eu la chance de suivre une classe de maître à Natashquan avec Gilles Vigneault pendant 8 jours. Il y a déjà 4 ans! Depuis, on se côtoie... Quand on se croise, il me demande où je suis rendu. C'est le plus grand vivant... Mais derrière ça, il y a un homme très normal. Un fan de science-fiction, d'ailleurs!»

La Bronze

La SOCAN, importante?

«Définitivement. C'est eux qui gèrent nos redevances. C'est crucial dans la vie d'un auteur-compositeur-interprète. En plus de l'argent, on a un soutien. Personnellement, la SOCAN me soutient beaucoup. La SOCAN à Los Angeles m'a reçue pour un showcase l'année dernière, je chante ce soir... C'est super!»

Découvrez ici les gagnants de la soirée:

PRIX EMPREINTE CULTURELLE

« Gens du pays »

Gilles Vigneault / Gaston Rochon

Éditions Vent qui vire

AUTEUR-COMPOSITEUR DE L’ANNÉE

Alex Nevsky

PRIX INTERNATIONAL

Arcade Fire

PRIX HOMMAGE

Donald Tarlton

PRIX EXCELLENCE

Pierre Létourneau

LES CLASSIQUES DE LA SOCAN

« Je danse dans ma tête »

Luc Plamondon / Romano Musumarra

Plamondon Publishing

EMI April Music Canada

«L'amour existe encore »

Luc Plamondon / Richard Cocciante (SIAE)

Plamondon Publishing

Boventoon Publishing (SACEM)

« Le Privé »

Michel Rivard / Marie Bernard

Les Éditions Sauvages

Les Productions Marie Bernard

« Tu m'aimes-tu »

Richard Desjardins

Les Éditions Foukinic inc.

« Les Bombes »

Michel Pagliaro

Jimmy James

Earth Born Music inc.

« Sans regret »

Dumas / Jonathan Dauphinais / Brigitte Boisjoli

Les Éditions de La Tribu

My T Fine Music

Éditions Groupe Archambault

« Loin »

Vincent Vallières

Les Éditions Les Trente Arpents

« L'amour c'est pas pour les peureux »

Vincent Vallières

Les Éditions Les Trente Arpents

« Comme des enfants en cavale »

Alexandre Poulin

Les Éditions Gémeaux

« Jamais trop tard »

Marie-Mai / Fred St-Gelais

Éditions Groupe Archambault

Éditions Bloc-Notes

Éditions Lo Phat

Éditions J inc.

« Goodbye girl »

Jérôme Couture / Marc Dupré / Nelson Minville

Les Éditions Dama inc.

Éditions L-A be

Éditions et chansons du Suisse enr.

CHANSON POPULAIRE (ANGLOPHONES)

« Jealous (I ain't with it) »

Patrick Gemayel / Oliver Goldstein (ASCAP) /

David Macklovitch

Nettwerk One Music Canada Ltd.

« Move like a soldier »

Kristina Maria / Kristian Lundin (STIM) / John

Amatiello (STIM) / Savan Harish Kotecha

(ASCAP)

Éditions Musicales Lupo One

« Never gone »

Andee / Sébastien Lefebvre

Dropout Music inc.

Warner Chappell Music Canada Ltd.

« Afterlife »

Win Butler / Will Butler / Régine Chassagne /

Jeremy Gara / Timothy Kingsbury / Richard

Parry

EMI April Music Canada Ltd.

PRIX AUTORISÉ À VOUS DIVERTIR

Festival International de Jazz de Montréal

MUSIQUE DE TÉLÉVISION (NATIONAL)

Émission de variétés ou d’affaires publiques

«Le Téléjournal de Radio-Canada »

Philippe Leduc

Les Productions de l'Encrier

Fiction ou série dramatique

«Toute la vérité »

Christian Clermont

Fiction ou série dramatique

« O’ »

Ned Bouhalassa

Pinga Pesto Productions

Les Éditions Sovi-Son inc.

Émission jeunesse

« Arthur »

Raymond Fabi

Ole

Les Éditions de la rue St-André

MUSIQUE DE TÉLÉVISION (INTERNATIONAL)

« Apocalypse la première guerre »

Christian Clermont

Éditions Idéacom

Les Éditions Christian Clermont / Les Éditions

du Lagon (SACEM) / Éditorial Avenue

« Les Limiers »

FM Lesieur

Calt Production (SACEM) / Éditorial Avenue /

Les Éditions FMLS Internationals

MUSIQUE DE FILM

«L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet»

Denis Sanacore

Epithete and co (SACEM) / Éditions La

Marguerite (SACEM) / Third Side Music

« Nomade sédentaire »

Kevin Parent

Les Productions des Trois Têtus enr.

« Seigneur »

Kevin Parent

Les Productions des Trois Têtus enr.

« Father on the go »

Kevin Parent

Les Productions des Trois Têtus enr.

« La jasette »

Kevin Parent

Les Productions des Trois Têtus enr.

« Boomerang »

Kevin Parent

Les Productions des Trois Têtus enr.

« La Villa de Ferdinando Marcos sur la mer »

Daniel Lavoie / Gaston Dussault

Les Éditions Janvier

Kennebec Musique

CHANSONS POPULAIRES (FRANCOPHONES)

«Les coloriés »

Alex Nevsky / Gabriel Gratton

Éditorial Avenue

« Notre amour »

Alex Nevsky / Gabriel Gratton / Mathieu

Laliberté

Avenue Éditorial

Éditions J inc.

« Mécaniques générales »

Patrice Michaud

« Rien ne sert de courir »

Karim Ouellet / Claude Bégin

Coyote Records

« Reflektor »

Win Butler / Will Butler / Régine Chassagne /

Jeremy Gara / Timothy Kingsbury / Richard

Parry

EMI April Music Canada Ltd.

CHANSON INTERNATIONALE

« Reflektor »

Win Butler / Will Butler / Régine Chassagne /

Jeremy Gara / Timothy Kingsbury / Richard

Parry

EMI April Music Canada Ltd.

CHANSON ÉTRANGÈRE

« Papaoutai »

Paul Van Haver (SABAM) / Lengo Mandjeku

(BURIDA) / Aron Cabernet Ottignon (SACEM)

Mosaert (SACEM)

MUSIQUE EN CONTINU

« Jealous (I ain't with it) »

Patrick Gemayel / Oliver Goldstein (ASCAP) /

David Macklovitch

Nettwerk One Music Canada Ltd.

MUSIQUE COUNTRY

Véronique Labbé

MUSIQUE ÉLECTRONIQUE

Kaytranada

MUSIQUE URBAINE

Eman & Vlooper

PRIX RÉVÉLATION

Milk & Bone

PRIX JAN V. MATEJCEK

Remis au lauréat de la catégorie nouvelle musique classique

Denis Gougeon

PRIX HAGOOD HARDY

Remis au lauréat de la catégorie jazz

Lorraine Klaasen

Abonnez-vous à notre page sur Facebook HuffPost Québec Divertissement
Suivez-nous sur Twitter