POLITIQUE
05/10/2015 12:27 EDT | Actualisé 05/10/2016 05:12 EDT

Partenariat Transpacifique: Le libre-échange est toujours positif, dit le ministre des Carlos Leitao

Le ministre des Finances Carlos Leitao a exprimé sa confiance, lundi, que le nouvel accord de libre-échange avec la zone pacifique sera profitable pour l'économie canadienne.

Bien qu'il n'ait pas encore pris connaissance des éléments du Partenariat Transpacifique (PTP), M. Leitao a affirmé qu'il y aura des gains.

Selon le ministre des Finances, qui participe lundi matin à une réunion spéciale du conseil des ministres, «dans son ensemble, le libre-échange est toujours positif».

Le ministre de l'Économie Jacques Daoust a affirmé que les informations préliminaires indiquant une compensation de 4,3 milliards $ pour le secteur agricole laissent entrevoir un «préjudice» pour ce secteur.

M. Daoust, qui s'est rendu la semaine dernière à Atlanta en Georgie pour faire entendre la voix des agriculteurs québécois en marge des négociations sur le PTP, a affirmé que le Québec n'a pas le choix d'adhérer à l'accord, parce qu'il supplante l'ALÉNA.

À la lumière de la compensation annoncée pour les agriculteurs, M. Daoust a fait part de son agacement.

«La question c'est: est-ce qu'on est gagnant net, a-t-il dit aux journalistes. Mais vous savez, quand vous êtes gagnant net, c'est une belle chose, mais ça ne remplace pas le revenu d'un agriculteur qui perd sur sa ferme, pour lui ou pour elle c'est difficile, c'est un mauvais moment à passer. Là on dit: on va compenser, c'est ça qui m'agace le plus.»

Quelques instants plus tôt, M. Leitao s'est montré plus positif, tout en insistant sur l'importance d'obtenir des protections pour certains secteurs économiques dans le PTP.

«On verra bien ce qu'il y a dedans, a-t-il dit. Mais un accord de libre-échange à mon avis est toujours positif pour l'économie d'un pays. Il y aura des gains. Il faut s'assurer qu'on protège ce qui doit être protégé, mais dans son ensemble, le libre-échange est toujours positif.»