POLITIQUE
04/10/2015 09:54 EDT | Actualisé 04/10/2015 10:00 EDT

Thomas Mulcair à TLMEP: les électeurs commencent à voir ce qu'il y a derrière le niqab

GEOFF ROBINS via Getty Images
NDP leader Tom Mulcair speaks to reporters during a press conference following the first federal leaders debate of the 2015 Canadian election campaign in Toronto, August 6, 2015. Canadians are set to go to the polls on October 19, 2015. AFP PHOTO / GEOFF ROBINS (Photo credit should read GEOFF ROBINS/AFP/Getty Images)

MONTRÉAL _ Thomas Mulcair pense que la population canadienne commence à voir clair dans le jeu des conservateurs.

Sur le plateau de l'émission "Tout le monde en parle", le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD) a dit croire que les gens "commencent à comprendre que le vrai enjeu" des élections n'est pas le niqab.

Il a soutenu que ce n'est "pas un hasard" que l'enjeu du port de ce voile aux cérémonies de citoyenneté ait fait irruption en plein milieu de cette longue campagne électorale.

"Je trouve ça honteux, mais c'est pas grave, je suis capable de répondre parce que je comprends que les gens sentent ce malaise, je partage ce malaise", a lâché M. Mulcair au cours de l'entrevue diffusée dimanche soir.

Il se présentait sur le plateau de la populaire émission alors que sa campagne semble avoir besoin d'un électrochoc, plombée par l'enjeu du port du niqab.

Et le chef du NPD avait de grands souliers à chausser en participant à l'émission présentée sur les ondes de Radio-Canada.

Car la prestation de son prédécesseur, le défunt Jack Layton, en avril 2011, est considérée comme l'un des facteurs ayant contribué à la vague orange qui a déferlé sur le Québec quelques semaines après.

Le populaire rendez-vous télévisuel du dimanche soir est depuis pratiquement devenu un passage obligé pour les politiciens, encore davantage en période électorale.

L'animateur Guy A. Lepage doit accueillir cette semaine le chef libéral Justin Trudeau et le leader bloquiste Gilles Duceppe. Ces entrevues doivent être diffusées dimanche prochain, le 11 octobre.

Le chef conservateur Stephen Harper a pour sa part décliné l'invitation de l'équipe de "Tout le monde en parle".

Galerie photo Les chefs en campagne, élections fédérales 2015 Voyez les images