NOUVELLES
03/10/2015 15:48 EDT | Actualisé 03/10/2016 01:12 EDT

PTP: les discussions sur l'accord commercial majeur pourraient continuer dimanche

ATLANTA — Des négociations dans la nuit ont mis la table pour une journée de suspense, samedi, sur un éventuel accord du Partenariat transpacifique (PTP), alors que les discussions pourraient être prolongées à dimanche en raison d'obstacles persistants.

Une source a indiqué que les délégués avaient accepté de poursuivre les échanges, à Atlanta, jusqu'à dimanche si nécessaire, suscitant des doutes sur l'imminence d'une annonce d'un accord.

Les négociations entre douze pays du pourtour du Pacifique s'intensifient, alors que plusieurs souhaiteraient voir une entente conclue avant le jour du scrutin au Canada, mais également avant des élections aux États-Unis, au Pérou et au Japon qui pourraient modifier les forces en place.

Le plus grand obstacle potentiel à un nouvel accord majeur de libre-échange concernerait les produits pharmaceutiques de nouvelle génération, pour lesquels des pressions politiques font s'affronter les États-Unis et l'Australie.

Des parties prenantes à la rencontre ont affirmé que le Congrès américain pourrait ne pas ratifier l'entente si elle n'offre pas des droits d'exclusivité de huit ans aux fabricants de médicaments biologiques, ce qui est déjà significativement moindre par rapport à la protection actuelle aux États-Unis de 12 ans. De son côté, le gouvernement australien fait face à des pressions politiques intérieures appelant à éviter de permettre une protection de plus de cinq ans.

Le Canada se tient plutôt en coulisses de ce débat. Il applique déjà la norme de huit ans de droits d'exclusivité.

Le dernier grand point d'achoppement concernant le Canada touche les produits laitiers. Alors que les négociateurs ont travaillé au moins jusqu'à 4 h, la nuit passée, des sources affirment que le Canada, les États-Unis, la Nouvelle-Zélande et d'autres pays ont été impliqués dans des discussions à plusieurs sur un meilleur accès pour chacun aux produits de lait, fromage et beurre des partenaires.

Alexander Panetta, La Presse Canadienne