NOUVELLES
03/10/2015 15:26 EDT | Actualisé 03/10/2016 01:12 EDT

Mondial-2015 - Italie: avec Parisse, enfin, trop tard ?

Le retour de son capitaine emblématique Sergio Parisse réjouit l'Italie, pourtant au pied du mur avant son troisième match contre l'Irlande, impressionnante jusqu'à présent dans cette Coupe du monde.

Absent lors des deux premiers matches contre la France et le Canada en raison d'un hématome au mollet, le N°8 du Stade Français, annoncé comme une des stars de la compétition, sera-t-il le Messie que toute la botte attend ?

"Je suis heureux d'être de retour mais ce n'est pas une question d'individualités. Devant un match d'une telle importance, il faut répondre de façon collective contre l'une des meilleures équipes du monde, une équipe qui joue nettement mieux que nous", a déclaré Parisse, déjà trois Coupes du monde au compteur.

"L'Italie ne dépend pas de moi. Je veux juste faire de mon mieux, aider l'Italie à bien jouer. On a une petite chance de marquer l'histoire. Je ne sais pas si on a des grandes chances de gagner, mais on va se battre et tout faire pour saisir cette chance", a-t-il ajouté.

En tout cas, son retour a réveillé la Squadra Azzurra, en manque de leaders et de repères. Et le XV du Trèfle a beaucoup parlé dans la semaine de son impact psychologique et de ses qualités sur le pré, comme le capitaine irlandais Paul O'Connell, qui a suggéré qu'il faisait partie des meilleurs joueurs de tous les temps.

"C'est super d'entendre ce compliment d'un joueur comme Paul O'Connell, l'un des meilleurs deuxième ligne de tous les temps, pas juste en Irlande mais dans le monde entier. Demain je ne serai peut-être pas au meilleur de ma forme mais je vais me pousser à faire de mon mieux et quand je serai fatigué, mon mental prendra le dessus", a indiqué l'Italien.

S'ils veulent voir les quarts de finale, les hommes de Jacques Brunel doivent réaliser le match de leur vie. Battre les Irlandais, ils l'ont déjà fait, en 2013 à Rome (22-15), pendant le Tournoi des VI nations. Et c'était avec Parisse.

rap/pyv